Thème « Littérature, livre, écrivain »

Neuf / 9782211018784 / 0.00 € / Disponible

Bastien a douze ans. Son père est un écrivain plein de fantaisie, et souvent en proie à des idées fixes. Cette fois, il a décidé de partir à la recherche d'un animal fabuleux, mais qui existe bel et bien : le rat-trompette.

Neuf / 9782211065191 / 0.00 € / Disponible

Un relais d'autoroute, un jour de grand départ, un 30 juillet de canicule. Un endroit de fête ! Avec cafétéria, self-service, lavabos, mini-supermarché, gadgets ! Un endroit grandiose ! Un vrai village sur un pont suspendu ! Un endroit de repos, de détente, le moment où les vacances n'ont jamais été si proches... Ce que disent les parents. Un endroit sinistre, où les gens sont tous laids à cause de la lumière éléctrique des néons, où les mots joyeux sonnent faux, où des chiens, des vieux, des gêneurs sont abandonnés tous les ans. Parce que les adultes fatigués de leur année de travail ont envie « de se retrouver, de se ressourcer, de réapprendre à aimer ». Seuls. C'est ce que pense Lili. Une gêneuse, elle a le sentiment d'en être une, depuis qu'elle a entendu son père dire que « même une gosse malade, les parents sont trop contents de s'en déba...» Alors, quand elle aperçoit un grand chien noir à poils longs, sale et fatigué d'avoir espéré, d'avoir couru après ses maîtres, elle le regarde, elle le comprend. Et elle se met à sa place.

Neuf / 9782211230148 / 0.00 € / Disponible

Le festival du livre de Saint-Malo. Au Grand Pavois, l’hôtel de luxe qui accueille les illustres invités, une ombre mystérieuse est aperçue, rôdant et se faufilant dans les couloirs… Un audacieux rat d’hôtel dérobe un portrait de Surcouf par le célèbre peintre Van Peef. Puis c’est la bague porte-bonheur de Manuel Houvrelebec. Et le livre fétiche d’Adélie Péthon-Peton, signé par le grand Flaubert lui-même ! À chacun de ses larcins, le voleur laisse derrière lui sa carte signée Satin-Noir !
Satin-Noir… Par le passé, il y a bien longtemps, avant de s’amender et de devenir un auteur culte de best-sellers, l’Américain Jerry Austen, invité d’honneur du Salon, jouait au gentleman cambrioleur sur la Côte d’Azur sous ce drôle de nom ! Vingt ans après, Satin-Noir aurait-il repris du service ? Ou bien quelqu’un imite-t-il ses méthodes ? Après une réunion secrète dans leur chère vieille tour, au pensionnat des Pierres-Noires, le Club de la Pluie se lance sur la piste du monte-en-l’air.

Neuf / 9782211087582 / 0.00 € / Disponible

Des poissons rouges qui apparaissent mystérieusement dans un aquarium. Une institutrice qui disparaît en laissant une fausse adresse. Un fantôme qui traîne mélancoliquement ses chaînes, tantôt le jour, tantôt la nuit. Une inconnue en robe rose qui vit pieds nus dans la forêt et s'enfuit dès qu'on l'approche. Telles sont les énigmes que doit résoudre l'auteur de romans policiers Christie Spivac, venu passer quelques jours à Sainte-Sabine-sur-Longève. Sera-t-il à la hauteur de sa réputation ? Les élèves de la classe de CM1/CM2 se le demandent.

Neuf / 9782211091909 / 0.00 € / Disponible

Henri a déjà écrit un livre : « African Prince »*. Son père, écrivain pour enfant, est lui-même l'auteur du « Secret d'état aux yeux verts »** dans lequel on rencontrait Henri, Anaïs et Emilio. Quand Henri veut écrire un nouveau livre, il quitte l'école et s'enferme dans sa chambre, en disant qu'il a une crise d'asthme. Sa maman ne voit pas ça d'un très bon oeil. Denise, la petite amie d'Henri, n'aime pas tellement ça non plus. Elle pense qu'il va encore en profiter pour dire du mal d'elle. Les voilà toutes les deux en train de le surveiller, de lui dire les choses dont il ne doit pas parler, les mots qu'il ne doit pas employer... Si ça continue, Henri ne les mettra pas dans le livre. Elles le regretteraient sûrement. Dans ce livre, il y a une lettre d'Amérique du Sud, des Iles Rademaker. C'est Emilio qui écrit à Anaïs, qu'il n'a pas vue depuis deux ans. Il lui raconte le tremblement de terre qui vient de ravager son pays. Personne ne peut être tout à fait sûr de l'existence des Iles Rademaker, mais de l'existence de cette lettre, si. Elle est posée sur la table d'Henri. C'est Anaïs qui la lui a donnée ce matin, pour qu'il la traduise. Elle raconte des choses terribles. C'est aussi une lettre d'amour. Maintenant, Denise et la maman d'Henri se taisent. Elles veulent entendre la suite.
* Ce livre existe vraiment ! Retrouvez-le dans la collection Neuf.
** Ce livre existe aussi vraiment mais dans la collection Mouche.

Kaléidoscope / 9782877679060 / 0.00 € / Disponible

« Les livres m'ont donné la vie. Je viens d'un monde d'histoires. Au gré de mon imagination, je flotte. J'ai traversé une mer de mots pour te demander si tu veux bien m'accompagner ». Une irrésistible invitation au voyage, un voyage au fil des mots, à travers des montagnes enchantées, des mers et des forêts de contes de fées. Et l'envoûtante promenade au hasard des livres aimés permet au jeune lecteur de découvrir que l'imagination est le bien de chacun.

Kaléidoscope / 9782877679862 / Disponible

En 1879, dans un hôtel parisien, les filles de Mark Twain montrent un dessin extrait d’un magazine à leur célèbre papa et le supplient d’inventer une histoire. C’est ainsi qu’est né Johnny, jeune garçon démuni entraîné malgré lui dans une quête pour retrouver un prince disparu. Les notes de cette histoire inachevée sont confiées à Philip Stead. Il la termine et, ce faisant, redonne vie à Mark Twain en imaginant des échanges (parfois hilarants) avec le célèbre auteur. Quant aux magnifiques illustrations d’Erin Stead, elles accompagnent cette belle fable sociale avec subtilité et élégance.

Neuf / 9782211232845 / 0.00 € / Disponible

Manoel est catégorique, ce livre sur les tatous écrit par un certain R. Kipling est un tissu d'âneries. Il en sait quelque chose, étant lui-même tatou. Un magnifique tatou d'Amazonie d'ailleurs, fin lettré et particulièrement entêté. Il est prêt, s'il le faut, à remonter le rio Juruá en pirogue pour mettre la main sur ce Kipling et exiger du soi-disant spécialiste un démenti.

Son ami Luizao le colporteur l'accompagnera. C'est lui qui a offert à Manoel ce livre truffé d'erreurs... Il lui doit bien ça et va s'en mordre les doigts.

Neuf / 9782211060202 / 0.00 € / Disponible

Quand Imogène, la nouvelle, est arrivée dans la classe et que le maître a demandé un volontaire pour s'occuper d'elle la première semaine, tout le monde a levé le doigt. Tout le monde sauf Mélanie. Parce que Mélanie préfère les livres aux êtres humains. Pourtant, c'est tombé sur elle. Le maître la trouvait justement un peu solitaire sur sa chaise, un peu coupée du monde, avec ses romans plein la tête. Manque de chance, Imogène, elle, déteste les livres. Du moins c'est ce qu'elle dit. Un jour qu'elles rangent la bibliothèque ensemble, Mélaine voit Imogène toucher un livre puis sursauter et le lâcher comme s'il l'avait mordu avant de rougir comme une pivoine. Alors Mélanie, qui trouve déjà que c'est grave de ne pas aimer lire, comprend que le problème d'Imogène est bien plus grave. Et qu'elle est peut-être capable de l'aider à le résoudre. À coups d'imagination. Car, comme elle dit, à force de lire, on prend l'habitude des choses étranges et des gens bizarroïdes...

Neuf / 9782211058421 / 0.00 € / Disponible

Le père d'Henri est écrivain de livres pour enfants. Un jour, il n'a plus envie d'écrire des livres pour enfants, il est dégoûté par le travail et par la vie en général. Henri et Denise, les héros de « La nouvelle voiture de Papa »*, vont tout faire pour redonner à l'écrivain le goût d'écrire des livres pour enfants. Ils vont s'engager dans une aventure assez périlleuse dans les souterrains de Paris, et peut-être... en Afrique. Tout ça pour quoi ? Pour avoir quelque chose à raconter en revenant, quelque chose de suffisamment extraordinaire pour que le père du petit garçon ait envie d'en faire un livre, un dernier livre pour enfants. D'ailleurs Henri finira par en écrire un lui-même de livre sur son voyage en Afrique, il l'appellera « African Prince »*... mais ça c'est une autre histoire...
*Ces livres existent vraiment ! Retrouvez Henri dans « La nouvelle voiture de papa » et « Le Secret d'état aux yeux verts » (Collection Mouche), « Emilio ou la petite leçon de littérature » et « African Prince » (Collection Neuf).

Neuf / 9782211074568 / 0.00 € / Disponible

Christie Spivac est en vacances. Après avoir résolu successivement les énigmes des treize chats noirs et des douze poissons rouges et publié un nombre considérable de romans policiers pour enfants, il jouit enfin d'un repos bien mérité, au Grau-du-Roi, dans la prometteuse rue de l'Amour, en compagnie de la non moins prometteuse Véronique. Mais voilà, au restaurant Chez Mireille, la cantine de la bande d'amis d'enfance de Véronique, les carafes d'eau se remplissent tout à coup d'étranges messages : des poissons morts, coloriés ou découpés. Or Séléna, la fille adoptive de Martine, une petite rescapée de Somalie, a disparu. Fugue, accident ou kidnapping ? On dirait que les poissons crevés veulent parler. Christie Spivac, lui, se tait. Il observe, il réfléchit. Et il part à la pêche, son autre passion. C'est là qu'il découvre que des souris vertes courent dans les herbes autour de l'étang. Comme si elles aussi avaient quelque chose à dire sur Séléna...

Neuf / 9782211074834 / 0.00 € / Disponible

Tomber raide dingue amoureux d'une peluche, ça peut arriver à n'importe qui. Oscar a rencontré la girafe de ses rêves dans un magasin de jouets comme il n'en existe plus. Une boutique poussiéreuse, sans néon et sans ordinateur, dont la devanture promet « des prix sacrifiés » pour cause de « fermeture définitive ». Tu parles d'une bonne affaire. Le marchand de jouets lui demande quinze euros pour sa girafe en peluche ! Comment Oscar pourrait-il se procurer une telle somme ? Il vit seul avec sa mère, au jour le jour, dans une chambre sous les toits à l'hôtel de Garonne, zéro étoile, vingt euros la nuit. Impossible de réclamer le moindre sou pour s'offrir une girafe en peluche, si belle et douce soit-elle. À moins d'un petit miracle... ou d'un rebondissement heureux dans ce récit... La suite dépendra du choix de l'auteur. Comment l'histoire d'amour entre Oscar et sa girafe va-t-elle se terminer ? Nous laissera-t-elle le coeur tout chiffonné ou bien l'esprit apaisé ? Et si c'était une fin pour rire, mais qui fait pleurer ? À vous de choisir.

Neuf / 9782211013994 / 0.00 € / Disponible

Les aventures d'un écrivain qui, au cours d'un innocent voyage, se trouve brutalement plongé au coeur d'un légende devenue étrangement réelle.

Médium / 9782211082594 / 0.00 € / Disponible

« Marche, petit Charles. Marche dans les rues de Londres puantes et enfumées, faufile-toi entre les rats. Marche jusqu'à la fabrique de cirage où tu colles des étiquettes dix heures par jour, puis marche vers la prison pour dettes rendre visite à ton père et marche encore à la nuit tombée, rentre seul dans ta chambre. Galope, Charles. Galope en rêve et en imagination. Invente-toi une autre vie, théâtre, aventures, passions, demeure luxueuses... »
La vie de Charles Dickens par Marie-Aude Murail : que demander de plus quand on aime la lecture !

Médium / 9782211208703 / 0.00 € / Disponible

Lorsqu’il pousse la porte de la bibliothèque municipale pour la première fois, Kévin Pouchin espère y trouver un peu de chaleur. Il ne demande rien d’autre. Et surtout pas un livre qui le ferait passer aux yeux de son père et des petites frappes du collège pour une chochotte ou un traître à sa famille ! Mais il est déjà trop tard. Kévin Pouchin vient de changer de trajectoire et de basculer dans le camp honni des binoclards. À la bibliothèque, il croise Laurie, la première de la classe de troisième D, ainsi qu’Irène, une mamie volcanique bien décidée à oeuvrer pour « l’élévation spirituelle » de son nouveau protégé. Grâce à ses singulières alliées, Kévin va lire en cachette le premier vrai livre de sa vie : L’Attrape-coeurs. Le roman n’est pas aussi nunuche que son titre le laisse penser et son héros, Holden, lui ressemble comme un frère…

Médium / 9782211096478 / 0.00 € / Disponible

« Les enfants, je vous présente, Liouba Gogol », a dit M. Dubeuf au moment où elle pénétrait dans la salle.
Personne n’a ri. C’était comme si une averse de neige s’était soudain abattue sur la salle. J’ai pensé à toutes les fois où j’avais traité Djézone de gogol et j’ai eu honte. Je n’étais pas la seule. Nous étions collectivement victimes d’un retournement de sens.
À partir de cette seconde, gogol ne voulait plus dire débile, ça voulait dire un mètre soixante-dix, un visage en triangle, des joues roses, des yeux verts, un chignon blond à moitié défait, une bouche très rouge et de longues mains de pianiste. »
Dès l’instant où la plus belle fille du monde débarque dans sa classe, Sandra, la narratrice de cette histoire, sait que plus rien ne sera comme avant…