Thème « inventions »

Archimède / 9782211217255 / 12.70 € / Disponible

Angostura, au bord de l’Orénoque, 13 juin 1800. Fils d’une esclave, séparé de sa mère à 5 ans, Pablo est devenu le souffre-douleur de ses demi-frères et n’a guère d’espoir de mener une vie meilleure, quand deux savants européens font escale dans son village. Humboldt et son ami Bonpland traversent l’Amazonie pour dresser l’inventaire de sa faune et de sa flore. Ils remarquent vite la curiosité naturelle, l’esprit vif et les dons pour le dessin de Pablo, et l’emmènent avec eux. En forêt, le garçon sauve la vie de Bonpland. Pendant la traversée vers Cuba, lors d’une tempête, il met à l’abri leur bien le plus précieux : un herbier géant. Galvanisé par leur confiance, Pablo renoue avec son rêve de gosse : retrouver sa mère…

Archimède / 9782211093361 / 12.70 € / Disponible

Paris, 1783. De drôles de préparatifs ont lieu dans les jardins de la Folie-Titon. Frottements de tissu, bruits de soufflet de forge, bois cogné… 
Quel monstre se débat là ? Quelle construction s’édifie ? Heureusement que chez les voisins vit Lisette, une petite fille très curieuse, et qui aime écrire.
C’est elle, en tenant son journal, qui va nous raconter jour après jour la naissance du premier ballon, que personne n’appelle encore la montgolfière, sa rencontre avec les frères Montgolfier, François Pilâtre de Rozier, et même le roi de France à Versailles, et toutes les péripéties des vols d’essai !

Classiques / 9782211215145 / 6.10 € / Disponible

Frankenstein est un roman épistolaire, comme les affectionnait le XVIIIe siècle, dans lequel viennent s’enchâsser plusieurs récits : un récit-cadre, celui du capitaine Robert Walton qui relate à sa soeur Margaret ses aventures maritimes alors qu’il vogue vers le pôle Nord. Là, il rencontre un savant, Victor Frankenstein, qui lui raconte son histoire : ses recherches l’ont amené à donner vie à une créature fabriquée à partir de plusieurs morceaux de cadavres. Le troisième récit est celui de la créature elle-même, qui narre à son tour son histoire. Repoussée de tous, elle réclame une compagne au savant. Il est sur le point d’obtempérer quand il renonce, comprenant qu’il s’apprête à créer une horrible lignée. Mais le monstre va se venger…

Médium / 9782211083201 / 8.70 € / Disponible

À Heinzerdof, petit village de Moravie, Johan Mendel attend le grand départ pour le lycée d'Opava. Fils de métayer, il doit participer aux moissons l'été, alors qu'il ne pense qu'à sa rentrée scolaire et à sa passion des plantes. Il a tout juste seize ans en cet automne 1838 et il rêve d'une vie en correspondance avec ses aspirations. Étudier encore et encore, construire son avenir, et ne pas mettre ses pas dans ceux de son père. Il brûle d'aller plus loin. Mais, sans cesse, les épreuves se mettent sur sa route et le rappellent aux dures réalités de sa condition modeste. Il est contraint de travailler en parallèle de ses études, au risque d'y perdre la santé. Alors, une chance lui est offerte : entrer au célèbre monastère de Brünn pour poursuivre ses études et y pratiquer l'hybridation. Très vite, tout s'accélère pour Johan, devenu Frère Gregor, entre la vie monacale, les cours à l'université de Vienne et les vives querelles d'idées de l'époque. Responsable du jardin expérimental du monastère, Gregor Mendel se lance dans une exploration patiente, à la recherche des mécanismes de l'hérédité. Aller plus loin, c'est maintenant observer des années durant les résultats de ses expériences sur les petits pois. Interpréter et théoriser. Trouver les Lois de l'hérédité. Et défendre ses idées en attendant d'être reconnu, un jour, partout dans le monde.

médium documents / 9782211097239 / 9.50 € / Disponible

C’est l’histoire d’un petit garçon bavard, curieux et un peu triste. 
Bon élève, il aurait pu étudier le droit ou la médecine. Mais, dans l’Italie du XVe siècle, lorsqu’on est un bâtard, le fils d’un notaire et d’une fille de ferme, on doit vite apprendre un métier. Léonard de Vinci aime dessiner. Parfait ! À seize ans, on l’envoie en apprentissage à Florence, chez un artisan peintre.
Dix ans plus tard, Léonard est le peintre le plus doué de sa génération. Les commandes pleuvent. Mais, il traîne à finir ses tableaux. Parfois, il ne les finit pas du tout. Et, les clients perdent patience. C’est que Léonard a d’autres idées en tête. Des projets un peu farfelus qu’il consigne dans ses carnets : un char d’assaut, une bicyclette, un sous-marin… Car, l’auteur de la Joconde se voyait ingénieur, inventeur, fabricant d’armes… Tout sauf le plus grand peintre de la Renaissance.

Avec un vrai talent pour faire vivre le passé, Sylvie Dodeller dévoile ici, comme elle l’a déjà fait dans la biographie de Molière, la petite histoire cachée sous les aspects quotidiens de la vie. Dans un style précis et accessible, elle parvient à rendre humain un personnage énigmatique, considéré comme l’un des plus grands génies de notre histoire. Chaque chapitre regorge de détails et dévoile de façon vivante la période de la Renaissance. Les livres de Sylvie Dodeller sont à l’opposé des livres d’histoire figés dans le temps.

Médium poche / 9782211073950 / 8.70 € / Disponible

Une vie pour la science, une science pour la vie. En ce vendredi d'octobre 1891, la gare grouille de monde. Mania Sklodowski vient seule en France rejoindre sa soeur Bronia. Elle part loin de la Pologne et de la domination russe vers une vie possible. Une vie d'études, le nez plongé dans les livres. À vingt-quatre ans, elle pourrait être comme n'importe quelle jeune fille avide de connaissances parmi les douze mille étudiants de la Sorbonne. Une jeune fille à nouveau perdue dans la foule. Mais cela serait mal connaître Mania. Elle s'appelle maintenant Marie, elle accumule les premiers prix universitaires, elle se marie avec un certain Pierre Curie et, à force de recherches, elle fait la découverte du radium. Toute son existence s'emballe. Les honneurs pleuvent, les journalistes du monde entier souhaitent l'interviewer, la gloire ne lui laisse plus de répit. Marie Curie veut seulement vivre pour son travail. Toujours aller plus loin. Alors que la Première Guerre mondiale éclate, elle décide de mettre en place un système de radiologie mobile. Il lui faut de l'argent, des moyens. Alors Marie Curie découvre le pouvoir de son nom.

Albums / 9782211224741 / 24.80 € / Disponible

Absolument toute la vie que nous connaissons est née d’une cellule unique, qui s’est multipliée puis diversifiée, il y a des milliards d’années : les dinosaures, les bactéries, les animaux et… chacun de nous. Vertigineux et passionnant ! Ce livre est unique. Il met à la portée des enfants curieux l’univers et les questions complexes que nous nous posons à son sujet. Drôle, limpide, éclectique, précis, rythmé, il pourrait bien, à lui tout seul, éveiller de nombreuses vocations scientifiques…

Archimède / 9782211213530 / 12.70 € / Disponible

1798. Depuis que l’armée du général Bonaparte a chassé les anciens maîtres du Caire, les mamelouks, la ville se transforme. Les palais sont investis par les savants qui accompagnent l’expédition d’Égypte. Parmi eux, l’un des plus originaux, Geoffroy Saint- Hilaire, 26 ans, est arrivé avec une véritable ménagerie, en cages et en bocaux… Nabil, le jeune esclave du cheikh al-Bakrî, l’un des grands sages de la ville, se met à fréquenter le cabinet de curiosités du naturaliste, au point d’y trouver sa vocation : il veut devenir taxidermiste ! Le hic, c’est qu’il ne peut pas quitter son premier maître comme ça, d’autant plus que Sélim, le fils du cheikh, est aussi son ami…

Depuis sa passion d’enfant pour les petits soldats de plomb, Thibaud Guyon aime jouer à explorer les coulisses des exploits historiques, des grandes aventures, et braquer sur elles un oeil naïf. Ici, c’est non seulement un petit garçon mais un Égyptien, dont le pays est envahi par les Français, qui porte sur les savants de l’expédition de Bonaparte un regard curieux. Nabil, son héros, a vraiment existé.
Thibaud a trouvé sa trace dans le journal de Geoffroy Saint-Hilaire, dont le journaliste et romancier Robert Solé cite de nombreux extraits dans son livre Les savants de Bonaparte.

Médium / 9782211306256 /

Sophie Germain est une mathématicienne du 19ème siècle, une pionnière qui s’est frayée un chemin dans le monde scientifique grâce à sa détermination et son culot. À treize ans, pour échapper à la tourmente révolutionnaire, Sophie Germain se réfugie dans les maths qu’elle apprend en cachette. En 1797, elle se fait passer pour Le Blanc, un étudiant, afin d’obtenir les cours de Polytechnique. Elle utilise le même pseudo pour correspondre avec les plus grands mathématiciens de son temps et en 1816 devient la première femme récompensée par l’Académie des sciences. Une success story ? Pas vraiment. Malgré son audace et son talent, Sophie Germain, la femme cachée des maths, retombera vite dans l’oubli. Il est temps pour elle d’entrer dans la lumière…

Archimède / 9782211033626 / 12.10 € / Disponible

Presque toutes les grandes villes du monde possèdent ce que les Français appellent un « métropolitain », ou plus couramment un métro : Paris, Madrid, Bruxelles, Vienne, New York, Moscou, Montréal, Tokyo et tant d'autres. Construire un métro n'est pas une chose facile. Il faudra commencer par éviter d'abîmer les fondations des maisons, les canalisations d'eau et de gaz, les égouts, les fils de téléphone et d'électricité... Mais ce n'est que le début : les travaux du métro sont gigantesques ! Voici comment on construit le métro au Japon et dans bien d'autres pays.
Travaux d'excavation, de soutènement, exécutés le plus souvent en parallèle de la vie urbaine et de la circulation, acquièrent une réalité avec cet album très bien conçu. La dose de technologie est étudiée de manière à ce que le lecteur ne s'ennuie pas et trouve de l'intérêt à ce sujet passionnant. (Lucie Cauwe, Athena, décembre 1993).
Un ouvrage très agréable à lire pour apprendre à regarder et comprendre la technique. Les dessins sont traités avec une grande sobriété. Le crayonnage coloré et le bois laissent jouer à plein la transparence, rendue nécessaire pour voir dessous, dedans et en profondeur. On se promène dans le dessin et on cueille le vocabulaire technique. Vivement recommandé ! (Rayon vert, no12-13, 1994).
Un superbe ouvrage technique sur la construction du métro. (D.E., Nous voulons lire! no103, mars 1994).

Théâtre / 9782211220989 / 7.00 € / Disponible

Au début, il y avait des écrans et des caméras partout, à la maison, dans la rue, dans vos téléphones, et vous étiez contents. Puis les écrans ont commencé à vous épier, à enregistrer chacune de vos paroles, de vos actions, de vos traces, à interpréter votre façon de marcher, votre rythme cardiaque, à détecter la moindre intonation suspecte. Même les regards des passants sont devenus des caméras. Comment en finir avec ce système ? En devenant invisibles. Pas facile.

LÉNINA : Que vois-tu quand tu dis que tu me vois ?
JULIA : Toi.
LÉNINA : C’est qui, moi ?
JULIA : Toi.
LÉNINA : Je pourrais être quelqu’un d’autre. Déguisée, transformée.
JULIA : Non. C’est toi.
LÉNINA : Comment es-tu sûre ?
JULIA : Tes questions. Il n’y a que toi pour les poser.

Médium + / 9782211072823 / 7.70 € / Disponible

Gutenberg, avec Fust, son complice et financier, fut l'un des vrais révolutionnaires de notre civilisation : l'inventeur de l'imprimerie. Ce sont eux qui nous ont permis à tous de lire et d'écrire.
Jean-François Bory, archéologue des lettres et poète, est retourné dans leur atelier. Il y a trouvé, entre de vieux rouleaux de papiers secs et inutilisables, des débris, des fragments d'imprimés et des séries incomplètes de caractères diffrents. Patiemment, savamment, avec humour, il a assemblé ces fragments, ces caractères. En voici le résultat.

Médium + / 9782211203197 / 9.00 € / Disponible

Imaginez. La tête des gens est pour vous comme une chambre dans laquelle vous vous promenez naturellement, au milieu de pensées secrètes et d’ogres aux dents de cisaille. Vous vous appelez Mélusine. Vous écoutez dans les têtes.
La malchance vous poursuit depuis votre naissance. Tout bascule sans cesse dans la poisse. D’ailleurs, vous venez d’être enlevée par un vampire. Votre prénom est Framboise. Vous savez déplacer les objets.
Vous n’avez pas de famille, plus de mémoire et pour terrain de jeu une gare où vous dérobez les portefeuilles. On vous appelle Décembre mais en fait votre vrai prénom est Tristan. Vous êtes télépathe.
Arrêtez d’imaginer. L’Université invisible vient de vous kidnapper. Cette organisation secrète s’intéresse à vos dons uniques, magiques, terribles. Pour les perfectionner, elle vous embarque sur une île mystérieuse. Désormais, votre présent et votre avenir sont ici. Car, bientôt, dans le monde d’En Bas, plus personne ne se souviendra de vous.

médium documents / 9782211204941 / 15.10 € / Disponible

Taylor, 14 ans, n’a jamais aimé les jouets. Son truc : le tableau périodique des éléments, particulièrement les trente-quatre derniers, les plus radioactifs. Garret, en cinquième dans un coin reculé de l’Arizona, une réserve Navajo où près de la moitié des enfants ne terminent pas le lycée est devenu une légende grâce à un radiateur de Pontiac 1967, une feuille de Plexiglas et soixante-neuf cannettes de soda. Lloyd Jones, pensionnaire à Eagle Point, un centre de détention fermé, n’aime pas les gangs, ni la violence. En revanche, il connaît bien les cratères de volcan. Kelydra Weckler, 17 ans, est déjà recherchée par le FBI : motif, elle gêne l’usine chimique installée en face de chez elle. Ryan, lui, aurait bien aimé arrêter l’école au CE1 pour pouvoir se consacrer pleinement à ses amis les robots. Quant à Sarah, elle n’a pas des parents faciles. Disons qu’ils font tout pour lui compliquer la vie. Pourtant, la jeune fille ne demande qu’une chose : poursuivre ses études. Ses recherches sur la contamination microbienne dans les lieux publics lui permettront-elles d’obtenir une bourse ? Il y a aussi Eliza, Kalya ou Philipp. Ces jeunes gens ne se connaissent pas. Mais tous ont travaillé dur à un projet scientifique. Courageusement, ils l’ont défendu aux fameuses foires aux sciences qui se déroulent à travers les États- Unis et qui, chaque année, permettent à des enfants talentueux de continuer des études que, pour la plupart, leur famille n’aurait jamais pu payer. 

médium documents / 9782211095686 / 15.10 € / Disponible

En 1434, les livres sont manuscrits et ne circulent pas. Les gens vivent dans la crainte de Dieu. 80 % d’entre eux sont analphabètes. En 1434, Johann Gutenberg a la trentaine. Il vit à Mayence et cela fait maintenant dix ans qu’il fabrique et poinçonne des pièces de monnaie. Il gagne peu d’argent, s’ennuie beaucoup et se lance dans la fabrique de reliques sacrées, un petit bout de métal frappé comme une pièce de monnaie qu’il vend une fortune aux milliers de pèlerins qui croient alors dur comme fer en ses vertus salvatrices. « Et si seulement il existait un moyen de produire des textes rapidement, en grande quantité, plutôt que des amulettes ? » Pour cela, il doit fabriquer des lettres à la place des amulettes, des milliers de lettres en plomb. Puis inventer une façon de les assembler pour former des lignes, des pages, et enfin des livres. Gutenberg était en train de concevoir l’imprimerie à caractères mobiles. Il lui faudra encore plusieurs années pour mettre en oeuvre son idée. Mais, pas à pas, obstinément, toujours à court d’argent, pressé par les créanciers, il parviendra à ouvrir la porte aux délices du savoir.

médium documents / 9782211095891 / 15.10 € / Disponible

Rien ne prédisposait Linus Torvalds à devenir l’informaticien le plus convoité de la planète.
Tout commence en 1981, à Helsinki, en Finlande. À l’époque, il n’y a pas de console, pas de Mac, pas de PC, pas de Wii et pas d’Internet.
À onze ans, alors que la plupart des garçons jouent au hockey et font du ski avec leurs parents, Linus découvre l’informatique. Son grand-père lui a offert pour son anniversaire le premier ordinateur familial disponible sur le marché.
À vingt et un ans, il développe son propre système d’exploitation (le programme qui donne un visage humain aux ordinateurs) et le publie sur Internet. Gratuit et ouvert, les internautes du monde entier peuvent l’améliorer nuit et jour, bénévolement : Linux est né. La légende dit que le visage rond à lunettes de Linus Torvalds devint alors la cible préférée des jeux de fléchettes chez Microsoft. Le géant de l’informatique venait de découvrir une grande famille de programmateurs complètement passionnés. Prêts à travailler gratuitement dans leur lit, en pyjama, avec leur copine et à partager généreusement leurs découvertes. Tout ça pour améliorer un projet commun. Tout ça pour jouer ensemble. Tout ça grâce à Internet, évidemment !

Drupal 7 Appliance - Powered by TurnKey Linux