Thème « apprentissage des langues »

Filtre sélectionné :
Livre numérique
Neuf / 9782211036474 / 5.30 € / Disponible

"Il doit exister une meilleure école que l'école ", pensaient Frédéric et Albert. Il doit y avoir d'autres personnes à qui parler anglais que professeur d'anglais. Il y a un autre univers à explorer que la salle de classe et ses quatre murs. Alors hop! Faisons une fugue pour apprendre l'anglais, ce qui sert d'alibi pour tenter l'aventure. Gill Rosner est anglaise. Susie Morgenstern est américaine. Elles ont eu tant de plaisir à travailler ensemble en mangeant du chocolat pour innover et inventer des cours d'anglais à la Faculté des Sciences de Nice qu'elles ont continué à être complices pour écrire ce roman anglo-américain en français... et en anglais! Vous retrouverez Frédéric et Albert Papillon dans "New York Alibi" et "Europe Alibi"

Médium / 9782211059589 / Disponible

Affalé tranquille sur le canapé, Vincent sirote un thé à la menthe en fumant une cigarette. Et puis il en allume une deuxième. Il vient d'être initié sans trop savoir encore à quoi. M. Wahl n'est jamais qu'un prof qu'on lui a imposé, un prof d'allemand en plus. Pourquoi est-ce par lui qu'arrive la curiosité ? Vincent, dès qu'il le voit, veut tout savoir sur lui. Il collectionne passionnément les indices - renseignements administratifs, goûts musicaux, marque de ses biscottes sans sel - et s'épuise à lutter activement contre l'enthousiasme et ses manifestations extérieures. 
Et encore, s'il n'y avait qu'eux deux... Il faut faire face à une sour potentiellement virtuose de violon parce qu'elle sent la musique, à des parents dont l'histoire ressemble à un roman-photos, et à un chien gluant de servilité. Au milieu de tout ça, le dossier de renseignements sur David Wahl s'épaissit et Vincent cultive les acquis du 10 novembre. Mais pour tout arranger, il est absent, le gros Valoche.

M + / 9782211270533 / Disponible

Pauline est une lycéenne du genre hautain, qui n’aime rien ni personne, et s’ennuie dans les bras d’un garçon, puis d’un autre, jusqu’au jour où elle rencontre Zoé. Inséparables, elles disent du mal des autres à loisir et cultivent leur supériorité. Un jour, leur enseignante d’anglais leur parle du séjour à l’étranger que les élèves feront l’été suivant, et leur signale que chacun devra suivre une préparation organisée par l’association Pour l’Avenir Tous Ensemble, la PÂTE. Les deux amies se plient bon gré malgré à cette obligation et, à leur grande surprise, se retrouvent sous la coupe de ce qui ressemble à une secte farfelue.