Ma mère à la fête

Ma mère n’a jamais le temps. Alors, pour la calmer, je lui dis : « À force de t’agiter comme ça, tu n’as même pas entendu la poésie que j’ai inventée pour toi. Viens jouer au cerf-volant, viens cueillir des fleurs des champs. Viens compter les nuages blancs, viens, on va écouter le vent, et construire un barrage géant pour arrêter le torrent. Aujourd’hui tu as le temps, car… »

Vérifiez la disponibilité du livre chez votre libraire habituel (en partenariat avec le site Libraires indépendants).

    Retrouvez également les livres de l’école des loisirs chez

    Dans la même série

    Drupal 7 Appliance - Powered by TurnKey Linux