Tomi Ungerer

« Je donne aux enfants les moyens, en développant leur imagination, de provoquer les adultes »
- Tomi Ungerer

Hommages de Jean Delas, Arthur Hubschmid et Louis Delas


jean delas
© Photosegor3

« Tomi est mort ! Personne ne va le croire, surtout pas les enfants, parce que Tomi avait leur âge, parce que toute sa longue vie – il allait avoir 88 ans ! – Tomi était encore un enfant, il le disait lui-même, tout le temps, et Tomi ne mentait pas, il ne mentait jamais !
Les gens disaient que Tomi était méchant et qu’avec ses livres il aimait faire peur aux enfants. Les gens n’avaient pas compris que Tomi, s’il ne mentait jamais, aimait par-dessus tout se déguiser pour amuser les enfants. Les ogres, les brigands, les crapauds, les pieuvres, les méchants soldats, les chauves-souris, les serpents, les sorcières et sorciers, toutes et tous, c’était Tomi, qui se déguisait, lui-même. Seuls les enfants le reconnaissaient.
Enfin Tomi était bon ! Il n’a cessé de se battre contre la violence et la haine, la misère et, évidemment, la GUERRE ! En 1940, il avait 9 ans, et l’Alsace venait d’être annexée par les nazis. Il m’a dit un jour : « Tu comprends, je ne savais jamais si j’avais le droit de parler français, ou bien alsacien ou bien allemand. Alors, pour me faire comprendre, je dessinais !... »

- Jean Delas, co-fondateur de l'école des loisirs


arthur
© Aline Giron

« Tomi est universel.
Il nous laisse des livres pour enfants aimés dans le monde entier. Ces livres racontent l'humanité avec humour et tendresse. En particulier les deux chefs-d’œuvre que sont Les Trois Brigands et Le géant de Zéralda. Il est le créateur de puissantes affiches dévoilant nos folies. Et d'innombrables dessins qui ont semé au vent son charme désarmant. Merci Tomi !
Pour toujours, ton éditeur Arthur Hubschmid »




louis delas
© Magali Delporte

« J’ai grandi avec les albums de Tomi Ungerer. Arthur Hubschmid et Jean Delas « testaient » sur moi ses livres avant de les publier.
Bien des années plus tard, lorsque j’ai rejoint l’école des loisirs, j’ai eu la chance de travailler avec lui. Cela m’a permis de découvrir le professionnel après avoir connu l’homme et l’artiste aux multiples talents.
Les Trois Brigands et Jean de la Lune, que je connais par cœur pour les avoir lus des centaines de fois, constituent, avec Max et les Maximonstres, de Maurice Sendak, la colonne vertébrale de notre fonds.
Côtoyer personnellement et professionnellement une aussi belle âme et un si grand créateur a été une chance immense. Sa disparition suscite une émotion considérable auprès de toutes les équipes de sa maison d’édition. Nombre de ses albums mettent en scène des orphelins, c’est nous qui le sommes aujourd’hui. »

- Louis Delas, Directeur de l'école des loisirs



Les réactions des illustrateurs et illustratrices

Beaucoup d'auteurs, marqués par l’œuvre de Tomi Ungerer, ont réagi à sa disparition. Voici en image quelques uns de leurs témoignages :





Tous les hommages

Emmanuel Macron, Président de la République française
Tomi Ungerer a, durant des décennies, réinventé l’art d’auteur-illustrateur et le livre pour enfants. En Europe comme aux Etats-Unis, il a porté le génie français avec un trait unique et entre tous reconnaissable.
Suite du communiqué

Franck Riester, ministre de la Culture
Des générations entières ont grandi avec les dessins et les récits de Tomi Ungerer. Son regard, sa passion, son inimitable trait de crayon vont nous manquer ; son œuvre est éternelle. http://pic.twitter.com/IeskamuVVv
— Franck Riester (@franckriester) 9 février 2019

Jack Lang, président de l'Institut du monde arabe et ancien ministre de la Culture
"Tomi Ungerer captait les rêves et digérait les fantasmes pour en faire des œuvres d'art"

Le Conseil de l'Europe
Nous perdons un grand artiste, très attaché à l’idée de l’Europe et à ses valeurs de justice, de tolérance et d’humanisme.
Il crée le fameux pingouin « I am black, I am white, I am black and white », symbole de la lutte contre le racisme. #TomiUngerer http://pic.twitter.com/fhUVqBNBmL
— Conseil de l'Europe (@CoE_fr) 9 février 2019

Nathalie Loiseau, ministre des Affaires Européennes
Un enfant malicieux nous a quittés. Merci Tomi Ungerer de nous avoir enchantés. http://pic.twitter.com/e9pEmgQ8BZ
— Nathalie Loiseau (@NathalieLoiseau) 9 février 2019

Claude Ponti, auteur
"L’oeil acéré, la langue affutée à l’acide nitrique, la main aux crayons et pinceaux sans pardon, Tomi Ungerer a dit la vie, en particulier aux enfants. Sans fioriture ni sucre candide, ni adultcorants." Lintégralité du texte de Claude Ponti sur le site du Muz

Emma de Caunes, actrice
Triste d’apprendre que « Les trois brigands », « Jean de la Lune » et j’en passe, sont orphelins aujourd’hui. Un bout d’enfance qui s’en va... merci Monsieur #tomiungerer

ArtNews
Tomi Ungerer has died at the age of 87. Here’s an interview we did with the indefatigable artist in 2015 in which he explained, “I can only be excited about what I’m doing. What is done is done, and that’s it.” https://t.co/Ss1NV349Lr
— ARTnews (@artnews) 9 février 2019

Christophe Ono-Dit-Bio, journaliste et écrivain
"Il faut parfois traumatiser les enfants", disait-il, "Un traumatisme forge une identité." #TomiUngerer s'est éteint, mais la lumière reste allumée pour tous les lecteurs des "Trois Brigands." https://t.co/gUI76Um9xi #Culture via @LePoint #jeunesse #lecture #enfance
— Ch. Ono-dit-Biot (@C_Ono_dit_Biot) 9 février 2019

La cinémathèque française
Merveilleux conteur, merveilleux dessinateur, #TomiUngerer, dont nous projetions il y a encore quelques semaines Les Trois brigands, vient de nous quitter. Tristesse... http://pic.twitter.com/dVVSAFnENn
— La Cinémathèque (@cinemathequefr) 9 février 2019

Les hommages sur Twitter

Vos hommages et témoignages peuvent être envoyés à edl@ecoledesloisirs.com. Ils viendront enrichir cette page.



Rencontre de deux géants

Pour notre magazine Grand, nous avons organisé, en septembre 2018, une rencontre entre Claude Ponti et Tomi Ungerer ; ils avaient longuement échangé sur la vie et sur leurs œuvres. Nous étions là pour immortaliser ce moment.


Version courte de l'entretien
Version longue

Découvrez également le texte hommage de Claude Ponti sur le site du Muz.



Pour découvrir (ou redécouvrir) la vie et l'œuvre de Tomi Ungerer









Drupal 7 Appliance - Powered by TurnKey Linux