Thème « urbanisme »

Albums / 9782211017039 / 0.00 € / Disponible

Hé, les gars ! Mettons-nous au travail. Démolissons cet immeuble. Creusons cette route. Chargeons ce camion. Déchargeons ces gravats. Mélangeons ce ciment. Quelle journée...

Albums / 9782211215657 / 0.00 € / Disponible

Pour visiter une ville gigantesque comme Pékin, un bon conseil : suivre la petite fille et le chat. Souples, curieux de tout, éveillés, sans préjugés, ils se faufilent dans les ruelles anciennes – les hutongs – aussi bien qu’entre les gratte-ciel ultramodernes. Leurs silhouettes se détachent sur le décor changeant : elle en rouge, lui tout noir. Ils vont partout, ou presque.
Mais bientôt, surprise ! Un petit empereur surgi d’une vieille photo se joint à eux, muni de son cerf-volant. Nous pouvons à présent pénétrer dans le passé et la Cité interdite…

Archimède / 9782211060196 / 0.00 € / Disponible

L'aventure peut être au coin de la rue. Fabien, avec sa petite soeur Nelly et sa cousine Nathalie, s'est perdu dans la fête foraine. Seuls dans le labyrinthe des rues, ils vont croiser toutes sortes de gens et de lieux, s'amuser, s'émerveiller, frémir et devenir de vrais explorateurs. Mais où est donc la rue Saint-Michel ?

Archimède / 9782211046886 / 0.00 € / Disponible

À l'école, on apprend un tas de choses, et le trajet à pied pour y aller n'est pas non plus du temps perdu. C'est fou ce qu'on s'instruit quand on se promène en compagnie de maman. Le monde est plein de mystères qui pour elle n'en sont pas - et ses explications sont lumineuses. Avec maman, tout s'éclaire, et on devient savant.
Sans en avoir l'air, voici une petite leçon d'écologie appliquée. Au gré d'une série de magnifiques planches à la gouache qui restituent avec autant de poésie une grille d'égout qu'une branche de sureau ! (Lire, juin 1998).

Archimède / 9782211068970 / 0.00 € / Disponible

Les temps changent, mais les lieux restent à peu près ce qu'ils sont. Nos grandes villes se sont transformées au fil des siècles, tout en gardant certains caractères que leur ont connus toutes les générations d'habitants qui s'y sont succédées. Ainsi le Paris actuel n'est peut-être pas si différent qu'on le croit du Paris du Moyen Âge. Quelles sont les impressions de la famille Thibaut qui s'y promène aujourd'hui ? Qu'a ressenti une autre famille Thibaud venue assister, en 1389, aux cérémonies d'accueil de la reine Isabeau de Bavière par son futur époux Charles VI ? Qu'y a-t-il de semblable ? Qu'y a-t-il de différent ? Pour le voir, il suffit de tourner les pages.

Albums / 9782211070980 / 0.00 € / Disponible

De mars 1990 à juin 1991, Claude Ponti s'est promené dans Paris. Il rapportait de ses promenades des dessins et des textes qui paraissaient chaque semaine dans « L'Express-Paris ». Ce livre, qui contient l'ensemble des planches parues, propose un voyage en forme de rêverie du Palais Royal au parc Montsouris en passant par le canal Saint-Martin, à travers des sites célèbres ou méconnus.

Archimède / 9782211033626 / 0.00 € / Disponible

Presque toutes les grandes villes du monde possèdent ce que les Français appellent un « métropolitain », ou plus couramment un métro : Paris, Madrid, Bruxelles, Vienne, New York, Moscou, Montréal, Tokyo et tant d'autres. Construire un métro n'est pas une chose facile. Il faudra commencer par éviter d'abîmer les fondations des maisons, les canalisations d'eau et de gaz, les égouts, les fils de téléphone et d'électricité... Mais ce n'est que le début : les travaux du métro sont gigantesques ! Voici comment on construit le métro au Japon et dans bien d'autres pays.
Travaux d'excavation, de soutènement, exécutés le plus souvent en parallèle de la vie urbaine et de la circulation, acquièrent une réalité avec cet album très bien conçu. La dose de technologie est étudiée de manière à ce que le lecteur ne s'ennuie pas et trouve de l'intérêt à ce sujet passionnant. (Lucie Cauwe, Athena, décembre 1993).
Un ouvrage très agréable à lire pour apprendre à regarder et comprendre la technique. Les dessins sont traités avec une grande sobriété. Le crayonnage coloré et le bois laissent jouer à plein la transparence, rendue nécessaire pour voir dessous, dedans et en profondeur. On se promène dans le dessin et on cueille le vocabulaire technique. Vivement recommandé ! (Rayon vert, no12-13, 1994).
Un superbe ouvrage technique sur la construction du métro. (D.E., Nous voulons lire! no103, mars 1994).

Archimède / 9782211085564 / 0.00 € / Disponible

Saviez-vous que les prêtres romains examinaient soigneusement le foie d'un lapin et d'un faisan capturés sur le site d'une future cité pour savoir si la région était salubre ? Saviez-vous qu'un amphitéâtre était conçu pour que ses 20 000 spectateurs puissent entrer ou sortir en moins de dix minutes ? Et que le sol, au centre de l'arène, contenait de profonds bassins qui pouvaient être remplis pour mettre en scène des batailles navales ? Connaissez-vous la signification des mots suivants : castrum, cardo, decumanus, groma, ou encore pouzzolane ? Saviez-vous que, pour les Romains, une ville bien conçue contribuait davantage à la sécurité et à la paix de l'Empire que deux camps militaires ? David Macaulay vous invite à revenir deux mille ans en arrière pour assister à la construction et à l'évolution de Verbonia, magnifique exemple de l'ingéniosité et de la puissance romaines. Verbonia est une ville virtuelle, mais son plan et son architecture sont inspirés des cités fondées entre 300 av. J.-C. et 150 ap. J.-C. David Macaulay l'a imaginée sous le règne d'Auguste. Des centaines de cités construites en majorité par des esclaves et par des prisonniers de guerre, gaulois, grecs ou égyptiens... L'histoire de sa conception nous révèle l'étonnante alliance de la religion et des techniques les plus sophistiquées pour régler la vie quotidienne dans ses moindres détails. Elle nous montre aussi à quel point les urbanistes essayaient de satisfaire les besoins de tous, des riches comme des pauvres. Les Romains savaient qu'une ville n'était pas seulement un centre commercial, politique et religieux, mais aussi et surtout qu'elle devait être un lieu où les gens avaient envie de vivre.