Thème « rabat-joie, grincheux »

Filtre sélectionné :
les lutins
les lutins / 9782211026949 / 6.00 € / Disponible

Orson est un ours tellement grand et tellement effrayant que tous les animaux de la forêt le craignent. Il n'a pas d'amis et se sent triste et solitaire. Il n'est heureux qu'à la fin de l'automne, quand il peut hiberner et tout oublier. Mais un printemps, en sortant de sa grotte, il trouve un petit ours oublié au pied d'un arbre...

Albums / 9782211233972 / 12.00 € / Disponible

Tout le monde le trouve trop mignon, lui fait des tas de compliments et de gouzi-gouzi, et il a beaucoup d’amis. Mais Jo le canard, lui, en a marre de ces gentillesses. Alors il décide de devenir méchant, très méchant. Pour voir. Il fait la tournée de ses amis pour leur présenter son nouveau moi. Il pince l’une avec son bec, injurie l’autre sans vergogne. Il se montre tellement odieux que plus personne ne veut le voir, encore moins jouer avec lui. Et ça, Jo comprend vite que ce n’est pas une vie...

les lutins / 9782211087070 / 6.00 € / Disponible

Il était une fois un crocodile vorace. À peine sorti de sa coquille, il avait dévoré un poussin. Mais ses parents ne furent pas impressionnés. « À ton âge, nous étions bien plus forts que toi », lui dirent-ils. Vexé, le petit crocodile s'attaqua à des animaux plus gros. Il mangea une tortue, puis un dindon. « Avec un effort, tu pourrais mieux faire », dit sa mère. Furieux, le petit crocodile se demanda comment il pourrait faire mieux. Il ne s'interrogea pas longtemps : il mangea ses parents. Il devint roi de son village, mais cela ne le rendit pas heureux. Il boudait tout le temps, et ne désirait qu'une seule chose : manger l'animal le plus gros, pour être sûr d'être enfin le plus fort.
Un matin, on lui apporta un éléphant. C'était une fille qui s'appelait Lila et qui n'avait que trois ans. Elle proposa elle-même au roi de bien la nourrir, jour après jour, jusqu'à ce qu'elle atteigne une taille satisfaisante. Ensuite, il la mangerait. Lila se mit à grossir, mais au fur et à mesure qu'elle grossissait, le roi, lui, maigrissait. Bizarrement, la perspective de manger Lila ne semblait pas le satisfaire...