Thème « peinture »

Filtre sélectionné :
Pastel
Pastel / 9782211015639 / 5.00 € / Disponible

Un trait magique, des couleurs vives, un brin de folie pour 4 albums tout-carton qui s'amusent drôlement à malmener la réalité pour le plaisir des tout-petits...

Voir aussi : « Ma petite fille est toute petite » ; « Je voudrais un petit garçon »; « La mer est très mouillée »

Pastel / 9782211222761 / 11.00 € / Disponible

Grand Lapin habite une gigantesque maison, Petit Lapin une minuscule. Grand Lapin a de très longues oreilles, Petit Lapin de très courtes. Grand Lapin porte des tee-shirts XL, Petit Lapin des XS. Quoi qu’il fasse, Petit Lapin est plus petit que Grand Lapin…

Pastel / 9782211225663 / 13.00 € / Disponible

Marius, le peintre, est un éléphant très poli. « Veuillez accepter mes plus plates excuses, dit-il à Dame Coccinelle qu’il a failli écrabouiller. Puis-je vous inviter à prendre une tasse de thé ? » C’est ainsi que leur amitié se noue. Milady Coccinelle chante des airs d’opéra à Marius et Marius peint Lady Coccinelle. Et lorsque Coccinelle est prise au piège d’une toile d’araignée et que Marius est saisi par la fièvre, leur dévouement n’a pas de limite.

Pastel / 9782211058179 / 12.50 € / Disponible

Vieil Indien a vu bien des choses durant sa longue vie. « Sais-tu, Fils, que je suis allé dans la Grande Cité ? Mes souvenirs sont si précis que lorsque je t'aurai décrit ce que j'ai vu, ce sera comme si tu l'avais vu toi aussi.» 
« Raconte, Vieil Indien, s'enthousiasme Gros Mocassin, et n'oublie aucun détail. Je veux tout savoir ! »

Pastel / 9782211307574 / Disponible

Toute la journée, sous le grand soleil de Provence, un homme peignait comme un fou. Il s’appelait Vincent. Un été, une sauterelle s’est réfugiée auprès de lui. Elle s’appelait Tetti. Vincent travaillait vite et fort, comme s’il savait que sa vie serait courte. Tetti, elle, savait que sa vie ne durerait qu’un été. Ensemble, sans le savoir, ils ont partagé leur goût pour les paysages.

Pastel / 9782211060653 / 12.00 € / Disponible

Ma voisine ne ressemble pas à toutes les voisines. Les gens du village disent en la regardant passer : « Changez de trottoir. Voilà la sorcière ! » 
Moi, je la vois autrement. Je la trouve jolie avec son grand chapeau et ses cheveux qui dansent.