Thème « ogre »

Filtre sélectionné :
Pastel
Pastel / 9782211086660 / 10.00 € / Disponible

Où est Petit Ogre ? Dans la prairie ? Non ! Dans la forêt ? Non ! Dans la mer ? Non ! Dans la montagne ? Non !
Mais alors, où est-il, Petit Ogre ?

Pastel / 9782211084451 / 11.50 € / Disponible

« J'ai faim ! dit l'ogre. Il me faut un enfant, un tout-petit enfant qui croque sous la dent. Vite, il me faut manger ou je vais tout casser ! Pas de doute, mon gueuleton habite une de ces maisons. Approchons... »

les lutins / 9782211203784 / 5.00 € / Disponible

L'ogre avait eu vent de l'existence de trois jeunes enfants qui vivaient seuls dans une petite maison près du delta du fleuve. Cherchant à s'y introduire, l'ogre fit le tour de la maison. Il descendit tout entier dans la cheminée puis se retrouva complètement bloqué. L'ogre était pris au piège...

Pastel / 9782211216951 / 13.50 € / Disponible

L’Ogre était rustre et devait bien peser le poids d’un boeuf charolais. Son crâne était chauve depuis longtemps et la longue barbe qu’il portait souvent mal peignée était toujours sale. Le fils de l’Ogre, quant à lui, avait un coeur sensible et délicat. Le père avait un appétit d’Ogre et cuisinait merveilleusement. « Tu es le fils de l’Ogre et un Ogre qui se respecte mange des enfants ! »

Pastel / 9782211209694 / 14.00 € / Disponible

Il était une fois un ogre qui avait une horrible réputation. Dès que le bruit courait qu’il se trouvait dans les environs, les gens se bandaient les yeux, se bouchaient les oreilles et se recroquevillaient sous les tables. Un après-midi, alors qu’il partait en quête de son dîner, il aperçut devant une petite maison, une jeune fille qui s’activait dans le jardin. « Comment pouvez-vous rester aussi calme ? s’exclama-t-il. N’avez-vous pas entendu parler de moi ? Où diable vivez-vous ? » Il réalisa qu’elle ne le craignait pas.

Pastel / 9782211215626 / 13.00 € / Disponible

Lorsqu’il se réveilla ce matin-là, l’ogre ne parvint pas à ouvrir la porte, tant la neige était tombée durant la nuit. Ogre passa alors ses jambes par la fenêtre et s’enfonça à hauteur de ses grandes bottes de cuir rouge. Puis il aperçut quelque chose frétiller au loin. Il pensa d’abord à un animal familier, chat ou lapin, mais lorsqu’il s’en approcha, il comprit qu’il n’en était rien. C’était une aile. Quitte à porter une aile, je préférerais en porter deux ! pensa Ogre.