Thème « divorce, séparation »

Neuf / 9782211093729 / 9.00 € / Disponible

Comment on sait quand on est amoureux ?
Kaï se sent tout bizarre depuis que Sidonie lui a donné une lettre pendant la récré. Quand il la voit, il a une drôle de sensation dans le ventre, comme s’il avait mangé trop de tomates. Et quand il ne la voit pas, il pense à elle. C’est ça être amoureux ?
Pour en avoir le coeur net, Kaï aimerait trouver quelqu’un à qui se confier. Mais son copain Obeid a l’air de s’en moquer ; son père, qui n’a jamais été un grand bavard, préfère raconter des blagues et Tom, son tonton – et son meilleur ami sauf que c’est un adulte –, ne le prend pas au sérieux. Kaï se dit pourtant que c’est le moment d’être grand. Il a dix ans, une furieuse envie de pleurer, de sortir tout ce qu’il a dans la tête et de vivre très fort, enfin.

Neuf / 9782211090209 / 8.00 € / Disponible

Claudia, Colin, Ralph, Pixie et Robbo se retrouvent coincés par une nuit de tempête dans un château soi-disant hanté. L'excursion organisée par l'école pourrait tourner au cauchemar, d'autant qu'a priori, ces cinq là n'ont rien pour s'entendre; mais la surprise qui attend nos héros n'a ni dents de vampire, ni drap blanc sur la tête. En découvrant un vieil album dans lequel, cent ans plus tôt, un jeune garçon avait raconté le re-mariage catastrophique de sa mère, ils se rendent compte qu'ils ont tous, contrairement aux apparences, quelque chose en commun. Chacun d'eux vit dans une « famille recomposée » avec belle-mère, beau-père, demi-soeur, frère par alliance, etc... L'un après l'autre, ils racontent leur histoire, en riant, en s'énervant, en pleurant. Commence alors une sorte de jeu de des sept familles démoniaque, au cours duquel on apprend, entre autres, que la famille modèle n'existe pas, que ce ne sont pas toujours les plus forts qui l'emportent, et que la vie d'une famille toute entière peut changer d'un jour à l'autre à cause d'un chat qui a décidé de faire sa sieste dans un saladier plein de pâte à pain.

Neuf / 9782211082648 / 9.00 € / Disponible

Longtemps, Pierre s'est attendu au pire. Eh bien voilà. Le pire s'appelle Nadine. Elle emménage chez Pierre et son père, qui n'a rien trouvé de mieux que de tomber amoureux de cette grande perche aux longs pieds et aux lèvres gonflées comme des boudins. Comme si Nadine arrivait à la cheville de maman ! Mais maman est partie « en voyage » depuis si longtemps... La situation est grave. Pierre doit échafauder un plan. Mais, pour l'instant, son père et Nadine ont quelque chose à lui annoncer. Et si le pire restait à venir ?

Neuf / 9782211089944 / Disponible

Quand la mono du centre aéré a demandé ce qu’on avait comme Passion pour animer son propre Atelier Création et Découverte d’Activités Ludiques, Sportives et Artistiques, Gaspard a répondu « Haïku ».
Ça commençait très mal. Les haïkus, les autres ne savaient même pas ce que c’était et une grosse brute l’a surnommé « Aïe-mon-Kiki » et traité de tapette.
Tant mieux, après tout. Parce que en vérité, cette Passion, Gaspard ne souhaite la partager avec personne. Il souhaite rester seul avec elle. Avec elle et son chagrin. Avec elle et Léo. Personne ne le fera changer d’avis. Même pas cette fille en survêtement violet qui propose « Charlotte au chocolat ».

mille bulles / 9782211212458 / 6.00 € / Disponible

Monsieur Blaireau vit seul avec ses enfants tandis que madame Renarde vit seule avec sa fille Roussette.
Mais un jour, des hommes la chassent de chez elle. Où se réfugier ? Le terrier de la famille Blaireau est assez vaste pour tous.
Mais les renards et les blaireaux sont-ils faits pour vivre ensemble ?

Neuf / 9782211209939 / 9.50 € / Disponible

Naomi s’apprête à passer un jour parfait, en fêtant sur une péniche les dix ans de sa meilleure amie, Valentine, quand ses parents lui annoncent qu’ils se séparent. Il y aura un avant et il y aura un après. Avant ? Son père était souvent absent, indisponible, absorbé par son travail de chercheur en mathématiques. À présent ? Il a déménagé dans un appartement moderne, il fait les courses, il cuisine, il organise des sorties, au musée, à la piscine, prévoit des tas d’activités… Naomi voudrait bien que son père modèle la lâche un peu, qu’il l’aime toujours mais qu’il cesse de vouloir s’occuper d’elle chaque seconde qu’ils passent ensemble. Comment le lui dire sans lui faire de peine ?

Neuf / 9782211061162 / 7.50 € / Disponible

Pourquoi Julien fait-il autant de cauchemars ? Pourquoi la maîtresse de Julien dit-elle qu'il est surdoué ? Et pourquoi la maman de Julien et son fiancé, Jean-Paul, disent-ils qu'il est perturbé ? Pourquoi Fatou, la meilleure amie de Julien n'ouvre-t-elle jamais la bouche quand elle est seule à l'école ? Comment peut-on punir les gens qui jettent des poissons rouges dans les W.-C.? Que se passe-t-il quand on vomit du chou-fleur sur les chaussures du fiancé de sa mère ? Et pourquoi Fatou ne vient-elle plus à l'école ?

Théâtre / 9782211312424 / Disponible

Emma, une adolescente de 13 ans dont les parents sont divorcés, décide d’aller vivre chez son père, sa belle-mère et sa petite soeur, Lucie. Mais ça tombe mal. Son père n’est pas là. Il est régisseur au théâtre et le spectacle se déroule en Russie. Lucie est ravie d’accueillir sa grande soeur. Emma, elle, est loin d’être aussi enthousiaste.


Lucie — Marick, il a plein de frères et soeurs. Il a une grande soeur et encore une autre mais plus petite et qui est au collège et l’autre elle est grande mais elle va pas à l’école.
Sophie — Ah bon pourquoi ?
Lucie — Je sais pas. Et puis il y a son petit frère qui est en grande section et sa petite soeur qui est à la petite section et puis un autre qui est en CE2 mais c’est pas son vrai frère.
Sophie — Pourquoi c’est pas son vrai frère ?
Lucie — Je sais pas. Il m’a dit que Sacha c’est pas son vrai frère.
Emma — Ça existe pas un faux frère. C’est ton frère ou c’est pas ton frère. Point.
Lucie — Si ça existe. Y’a des frères qui sont pas des vrais.

Neuf / 9782211021791 / 9.00 € / Disponible

Quand la maîtresse a demandé à chaque élève d'envoyer un questionnaire à un écrivain afin de constituer un dossier, Lou Botts a tout de suite pensé à Boyd Henshaw, parce qu'il avait adoré son livre Comment distraire un chien et qu'il lui avait déjà écrit l'année précédente. Peu ravi qu'on lui donne des devoirs à faire alors qu'il a quitté l'école depuis longtemps, Boyd Henshaw, pour se venger, répond à chaque question par une blague et envoie, lui aussi, un questionnaire à Lou. Lou est bien décidé à ne pas répondre. Mais comme sa mère trouve que c'est extrêmement impoli, que la télévision est en panne, et qu'il aimerait bien devenir plus tard un écrivain comme Boyd Henshaw, finalement, il prend son stylo. En fait, il a beaucoup de choses à raconter. Par exemple, comment ses parents se sont séparés à cause d'un camion. Les inconvénients d'être nouveau dans une école. Ou encore, la guerre secrète qu'il mène contre l'inconnu qui, tous les midis, lui pille son sac-déjeuner.

Neuf / 9782211075893 / 9.50 € / Disponible

Blanche fait attention aux signes. Compter jusqu'à neuf pour que le téléphone sonne. Répéter dix-huit fois une phrase dans sa tête. Ne pas marcher sur les lignes du trottoir dallé au pied de l'immeuble. Atteindre l'autre côté de la rue avant que le bonhomme vert passe au rouge... Les autres se moquent d'elle. Mais Blanche sait que, si on oublie de respecter les signes, ne serait-ce qu'une seule fois, c'est grave. Des malheurs terribles peuvent arriver. Un jour où Blanche a sauvagement piétiné les lignes du trottoir, son père quitte sa mère. Ce soir-là, dans l'agenda où elle rédige une phrase quotidienne, Blanche écrit : « Tout est de ma faute. » Elle doit tout faire pour que son père revienne. Mais tout faire, ça peut être très dangereux. « Je suis une assassine un assassin » : ce sont les mots qu'elle écrit un jour.

Neuf / 9782211307529 / Disponible

On va déménager. Ma mère nous a annoncé ça comme ça, un jour de janvier, avant le dîner. Joseph et Paul, mes frères, ont protesté. La tortue hibernait dans le jardin. Le chat était sur mes genoux. Moi, je n’ai rien dit. Je ne dis jamais rien. Je ne parle pas. Mon surnom, mon nom d’Indien, c’est Silencieuse. J’aime bien. Paul m’a demandé ce que j’en pensais. Sur un papier, j’ai écrit : « rien ». Mais une maison, c’est plein de souvenirs. Il y en a des bons et il y en a des mauvais. Comme la chose qui a fait que j’ai arrêté de parler.

Neuf / 9782211091756 / 9.00 € / Disponible

Les parents de Thomas divorcent. Thomas est abasourdi. Il était persuadé que les adultes ne tombent pas amoureux. Qu’ils font des tas de choses, mais pas ça. À quoi ça sert de faire des enfants si c’est pour tomber amoureux après et les abandonner ? Pas logique. Et pourtant si : le père de Thomas quitte l’appartement.
Et le monde se met à marcher sur la tête. Sa mère rentre de plus en plus tard du travail (quand elle ne revient pas avec un grand type aux allures de voleur), elle oblige son fils à apprendre la poterie ; quant à Samuel (le meilleur ami de Thomas), il s’intéresse à Lucien et au judo mais plus vraiment à lui…
Qu’est-ce qu’on fait dans ces cas-là ? On fait confiance aux Petits Bonshommes. Mais encore faut-il savoir les apprivoiser. Les Petits Bonshommes ne sortent que la nuit. Ils viennent vous voir chaque fois que vous avez peur. Ils sont très fidèles et même collants. Ils ne vous laissent jamais seuls et ils n’ont qu’un conseil à vous donner (mais précieux) : et si vous commenciez un peu à penser… à vous ?

Neuf / 9782211312035 / Disponible

Mes parents sont séparés, je préfère habiter chez ma mère, c’est-à-dire à peu près toute seule : elle est pilote d’avion et tout le temps partie. C’est quand même mieux que d’aller chez mon père et Fleur, la femme avec qui il vit maintenant, que je déteste. En ce moment, maman est là. Ça devrait me faire plaisir, mais elle est bizarre : elle passe du temps devant l’ordinateur, oublie mes horaires du collège, a des rendez-vous mystérieux… Elle s’est sûrement inscrite sur un site de rencontres. Si je ne fais rien, bientôt, elle me présentera un type idiot et moche et je devrai partager des lits superposés avec ses enfants atroces.

Neuf / 9782211305068 / Disponible

Je n’aime pas les mardis soirs. C’est le jour où je me sens encore plus seule que d’habitude, avec ma mère quelque part à l’autre bout du monde et mon père chez lui, occupé à conter fleurette à sa nouvelle copine. Mais ce mardi-là, ça a été bien pire. J’étais sur le palier quand j’ai entendu la porte claquer. Enfermée dehors ! Je suis en pyjama, il n’y a personne dans l’appartement, je n’ai pas de téléphone. Pas le choix, il va falloir que je sonne chez les voisins. Mais je ne les connais pas, et le peu que j’en sais ne me donne pas du tout envie de faire leur connaissance…

Médium / 9782211215466 / 8.50 € / Disponible

C’est la nuit. Elliot n’arrive pas à dormir, alors il s’en va. Il part loin de la ville, en train, pour aller voir les étoiles, et il reviendra avant le matin.
Voir les étoiles, c’est ce qu’Elliot aime le plus au monde. Autour de lui, personne ne comprend vraiment cette passion. Avant, il observait le ciel avec son père, qui lui apprenait les constellations et les galaxies. Maintenant que ses parents sont séparés, ce n’est plus possible. Il doit y aller seul, en espérant que sa mère ne se rendra compte de rien.
Le ciel le console, le ciel le rassure, et il le connaît mieux que personne. Mais, cette fois, il est témoin d’un phénomène inexplicable : des lumières orange et vertes qui semblent danser dans le ciel. Avec qui pourra-t-il partager cela ? Où l’écoutera t-on ? Il lui faudra peut-être partir plus loin encore, et braver l’inconnu.

Théâtre / 9782211238366 / 7.50 € / Disponible

Juliette observe Aurèle, le nouveau voisin. Il a son âge, 13 ans. Qu’est-ce qu’il fait là, penché au-dessus de la mare qui sépare leurs deux maisons ? Il étudie le cycle des grenouilles. Bizarre, ce garçon, mais ça ne décourage pas Juliette, d’autant qu’Aurèle n’est pas seulement expert en batraciens mais également en signes précurseurs de divorce. Et ça tombe bien, car les parents de Juliette ne s’entendent plus et ça l’inquiète. Aurèle propose de l’aider à y voir plus clair. Elle accepte.
Aurèle — Ne pas avoir de poils sur les orteils signifie qu’on va divorcer. Parce qu’on prend soin de son apparence. Donc qu’on veut plaire à une autre. J’ai lu ça dans un magazine. Un truc qui fait référence.
Juliette — Ton père avait des poils sur les orteils quand il a quitté ta mère ?
Aurèle — Il s’était rasé de la tête aux pieds. Pour un rôle.
Juliette — Donc ça n’avait rien à voir.
Aurèle — Un peu. Il l’a quand même quittée juste après.