Thème « divorce, séparation »

Filtre sélectionné :
Pastel
Pastel / 9782211082310 / 10.50 € / Disponible

Lila et Bonhomme se sont installés au pied d'un arbre. C'est là qu'ils vont vivre tous les deux. Depuis que Maman et Papa ont chacun leur maison, la vie est devenue difficile. Tout le temps faire sa valise, c'est dur... C'était bien mieux quand Maman préparait le repas. C'était mieux aussi quand Papa racontait une histoire avant d'aller dormir...

Pastel / 9782211085878 / 11.50 € / Disponible

Julie est fâchée contre son papa. Il a quitté la maison et Julie ne voulait pas. Mais c'est comme ça... Alors, Julie a dit à son papa : « Je ne veux plus te voir ! Jamais ! »

Pastel / 9782211025225 / Disponible

"Ma maison se trouve sur une colline entre deux châteaux : à gauche, celui de la reine Dominique; à droite, celui du roi Patrick. Mes voisins se disputent tout le temps. Parfois, ils viennent chez moi s'excuser pour tout le bruit. Mais un jour, cela devait arriver, ils se sont rencontrés..."

Pastel / 9782211057875 / 12.00 € / Disponible

Lorsqu'il découvre sa chambre dans la nouvelle maison, Edouard tire la tête. Il préférait son ancienne chambre. Dans son ancienne chambre, il y avait des posters au mur et des étagères bourrées de jouets. Il y avait aussi une carpette rouge très douce et des rideaux jaune vif. À part son lit et des caisses en carton, cette chambre-ci est toute vide. « Prends patience », dit Maman. Et parfois, cela vaut le coup d'être patient...

Pastel / 9782211034234 / 8.00 € / Disponible

Depuis le départ de Papa, Maman était tout le temps débordée. Ce n'était pas drôle pour Léo, Luc et moi. Mais heureusement, tout a changé le jour où Léo a disparu dans le Supermarché...

Pastel / 9782211086684 / 14.00 € / Disponible

Avec Papa, j’ai droit à trois caprices.
Trois choses dont j’ai très envie et qu’il ne peut pas me refuser. Quand nous sommes passés devant le marchand de glaces, j’ai dit que je voulais six boules. Une glace immense, ça me fait terriblement plaisir… Mais Papa a dû terminer ma glace et j’ai eu mal au ventre. Et maintenant, je n’ai plus que deux caprices ! C’est trop injuste !