Thème « boulimie »

les lutins / 9782211038188 / 0.00 € / Disponible

Il était une fois un petit garçon qui n'arrêtait pas de manger. Son appétit formidable, qui l'avait fait surnommer « Petit ogre », le poussait à faire beaucoup de bêtises. Aussi, la « grosse bête noire » n'allait-elle pas venir le manger ?

Pastel / 9782211090582 / 0.00 € / Disponible

Quand elle sera plus grande, c’est sûr, Cerise sera la reine des petits rats de l’Opéra.
Mais, depuis que son papa est parti, elle se relève chaque nuit et file en cachette à la cuisine. Chaque nuit, elle dévore des chocolats et des gâteaux comme un crocodile affamé.

 

Neuf / 9782211063302 / 0.00 € / Disponible

« Ah ! Si seulement j'avais de l'argent, beaucoup d'argent », rêve Charlotte. Comme ses parents ne semblent pas disposés à lui en donner, elle décide d'agir et se lance à la conquête de la fortune. Tour à tour porteuse de cartables, journaliste, vendeuse de sandwiches, Charlotte ne ménage ni ses efforts ni son imagination. Parviendra-t-elle à devenir millionnaire ?

Théâtre / 9782211227636 / 0.00 € / Disponible

Lily Fil est très très fine, et donc très légère. Elle a une soeur jumelle qui ne respecte rien et surtout pas les panneaux d’interdiction d’entrer dans les chambres. Résultat, la fenêtre de Lily Fil était ouverte, il y a eu un courant d’air et Lily Fil s’est envolée. Suspendue aux branches d’un arbre, elle crie pour qu’on l’aide à redescendre. Sur qui peut-elle compter ? Une vieille dame qui perd la tête ? Un couple qui ne s’entend pas ? Pomme, une fille très ronde, qui pleure tout le temps et mange des chips ? Un écureuil peut-être ? Pas évident qu’elle s’en sorte.

Théâtre / 9782211051729 / 0.00 € / Disponible

Alia est grosse, elle ne peut pas s'empêcher de manger tout ce que sa maman lui prépare, tout et plus encore. Elle a peur de s'envoler si son estomac n'est pas lourd. Un jour, ses copains à l'école se moquent d'elle, la traitent de grosse et de moche. Ils veulent lui voler son goûter. Alia décide de se sauver très loin pour leur montrer de quoi elle est capable. Elle court et elle s'arrête quand elle entend un bruit de mastication. Elle voit devant elle la moitié de l'horizon qui disparaît. Alia ne comprend pas. À son réveil elle voit un drôle de bonhomme. C'est un ogre, mais un ogre particulier qui a décidé, lui, de ne plus jamais dévorer d'enfants. Il lui raconte que certains enfants gobés tout crus ont trouvé refuge dans son estomac. Alia trouve que le ventre d'un ogre est une cachette réjouissante. Elle demande à l'ogre de la manger. L'ogre refuse et lui raconte sa vie. Il maigrit à vue d'oeil. Pourtant, il serait faux de croire qu'il ne mange rien. Il tire sur la ligne de l'horizon et tout vient à lui. Il avale de la beauté mais cela ne le nourrit pas. Alia aime cet ogre. Elle s'installe dans son ventre où il lui offre un désert étoilé, son dernier repas de la veille. Ils vo-yagent jusqu'en Chine. Un oiseau dévoré par hasard par l'ogre explique que celui-ci est « anogrexique » et qu'il va mourir : la seule façon de l'aider, pour Alia, est de partir dans le monde des dévorants et trouver le moyen de sauver l'ogre. Elle rencontre tour à tour un personnage qui se nourrit de la mémoire des autres, un personnage qui mange du temps, une sorte de cyclope qui dévore les hommes des yeux - il dévore du même coup leur chagrin - et enfin, une femme qui mange des livres. Et au bout de ce chemin, c'est Alia qui est devenue une autre.

Médium + / 9782211072885 / 0.00 € / Disponible

Ludovic a tout accepté, tout subi jusqu'à aujourd'hui. Escrime le lundi, séances de documentaires le mardi, piscine le mercredi matin, piano le mercredi soir, expression théâtrale le jeudi, visites aux musées le week-end... pour être un garçon accompli. Les séjours enfermé dans le garage, deux ou trois heures à chaque fois, sans lumière, quand il avait déçu son père... pour être un garçon réfléchi et corrigé. Les projets des autres pour lui, projet parental d'enfant parfait, projet professoral d'élève modèle, grand projet de classe sur la ville idéale. Aujourd'hui, Ludovic dit stop. Il sera comme il est : ni accompli, ni réfléchi, ni parfait. Il est lent, il est mou, il est trop gros, il est réfractaire. Il n'est plus le projet de personne. Il est devenu un étranger pour ses parents et pour sa soeur. Il n'a plus qu'un seul ami : son oreiller. Il a le trac en permanence. Comme il aime la vie, pourtant ! Caresser les bêtes, goûter les gâteaux, jouer, rêver... Alors, ce matin, c'est décidé. Ludovic veut que tout s'arrête. Tout, sauf le sommeil et la douceur.