Thème « biographie »

Pastel / 9782211231541 / 0.00 € / Disponible

« Je m’appelle Sophiline et je vis au Cambodge. La guerre a anéanti mon pays et mon cœur. » Après avoir vécu sous la dictature des Khmers rouges, Sophiline rencontre Tata Leah, une grande maîtresse de la danse. Elle va lui transmettre son savoir et la faire voyager dans un monde magique que l’on danse. « Je dois me souvenir comment on prend une fleur, comment on essuie une larme ou comment on imite Moni Mekhala qui vole… »

Neuf / 9782211072878 / 0.00 € / Disponible

C'était un bébé génial qui savait tout faire. Il connut Petit-Napoléon à la crèche et Petite-Marie-Antoinette au palais de Schönbrunn. Il fit des voyages extraordinaires et il affronta un ennemi terrible !!! Comme cette histoire palpitante est fausse (mais attention ! la vérité brille au-delà de l'apparence !), le lecteur trouvera en prime : - des renseignements sur les conjugaisons agrammaticales - et une biographie de Mozart, puisqu'il semble qu'il ait existé pour de bon.

Médium / 9782211077675 / 0.00 € / Disponible

Un colosse visionnaire. C'est un garçon à l'allure robuste et imposante qui porte secours, au coeur de l'hiver, au pape Étienne. Pourtant, il n'a que douze ans. Charles, le fils de Pépin, roi des Francs, est à l'orée de l'adolescence. Mais déjà, sa personnalité et son destin s'annoncent d'une puissance exemplaire. À la mort de son père, il se retrouve à la tête d'un empire qui ne va cesser de croître et d'affirmer sa cohérence politique et religieuse. Charles souhaite par-dessus tout l'unité de l'Occident chrétien. Rien n'est laissé au hasard. La construction d'une nouvelle Europe militaire, politique et religieuse s'accompagne d'un vrai bouleversement de l'enseignement et de la créativité, appuyé sur la soif de connaissance de Charles et son goût des livres. Il se fait construire un palais somptueux, on lui offre en cadeau un éléphant, aucun appétit ne lui est étranger. À travers cette folie raisonnée des grandeurs, la légende de Charles le Grand, Charlemagne, voit le jour.

Médium / 9782211082594 / 0.00 € / Disponible

« Marche, petit Charles. Marche dans les rues de Londres puantes et enfumées, faufile-toi entre les rats. Marche jusqu'à la fabrique de cirage où tu colles des étiquettes dix heures par jour, puis marche vers la prison pour dettes rendre visite à ton père et marche encore à la nuit tombée, rentre seul dans ta chambre. Galope, Charles. Galope en rêve et en imagination. Invente-toi une autre vie, théâtre, aventures, passions, demeure luxueuses... »
La vie de Charles Dickens par Marie-Aude Murail : que demander de plus quand on aime la lecture !

Médium poche / 9782211079532 / 0.00 € / Disponible

Un navigateur obstiné...jusque dans l'erreur. Christophe Colomb sait qu'il n'a pas une seconde à perdre : la quarantaine passée, il vient d'arpenter dix ans durant les antichambres royales du Portugal et de l'Espagne pour défendre son idée d'une nouvelle route maritime vers les Indes. En vain. Le navigateur génois est à deux doigts de quitter l'Espagne pour tenter sa chance auprès du roi de France quand la reine Isabelle de Castille décide de lui accorder sa confiance. Colomb peut enfin voguer vers son destin. Il part avec la Santa Maria, la Nina et la Pinta, trois bateaux au lieu des cinq souhaités, un équipage de marins ramassés à la hâte dans le port de Palos, des vivres en quantité insuffisante et la certitude de trouver bientôt des montagnes d'or, de perles et de pierres précieuses. Et l'aventure commence. Elle le mènera jusqu'en Amérique. Mais Christophe Colomb ne se convaincra jamais d'avoir découvert un nouveau continent, persuadé jusqu'au bout d'avoir rallié les Indes.

Albums / 9782211206853 / 0.00 € / Disponible

Enfants pirates et enfants dieux, enfants rois et enfants savants, enfants voyants et enfants rêveurs, enfants travailleurs et enfants danseurs...
Enfances raconte des moments importants et déterminants de la vie de plus de 60 enfants. Connus ou anonymes, réels ou légendaires, ils ont tous, à leur façon, petite ou grande, marqué leur époque et changé le monde

Médium / 9782211083201 / 0.00 € / Disponible

À Heinzerdof, petit village de Moravie, Johan Mendel attend le grand départ pour le lycée d'Opava. Fils de métayer, il doit participer aux moissons l'été, alors qu'il ne pense qu'à sa rentrée scolaire et à sa passion des plantes. Il a tout juste seize ans en cet automne 1838 et il rêve d'une vie en correspondance avec ses aspirations. Étudier encore et encore, construire son avenir, et ne pas mettre ses pas dans ceux de son père. Il brûle d'aller plus loin. Mais, sans cesse, les épreuves se mettent sur sa route et le rappellent aux dures réalités de sa condition modeste. Il est contraint de travailler en parallèle de ses études, au risque d'y perdre la santé. Alors, une chance lui est offerte : entrer au célèbre monastère de Brünn pour poursuivre ses études et y pratiquer l'hybridation. Très vite, tout s'accélère pour Johan, devenu Frère Gregor, entre la vie monacale, les cours à l'université de Vienne et les vives querelles d'idées de l'époque. Responsable du jardin expérimental du monastère, Gregor Mendel se lance dans une exploration patiente, à la recherche des mécanismes de l'hérédité. Aller plus loin, c'est maintenant observer des années durant les résultats de ses expériences sur les petits pois. Interpréter et théoriser. Trouver les Lois de l'hérédité. Et défendre ses idées en attendant d'être reconnu, un jour, partout dans le monde.

Médium / 9782211208222 / 0.00 € / Disponible

Juan de Pareja raconte son enfance et l'étrange destin qui le fit esclave et artiste-peintre promis à la postérité. Devenu le serviteur et l'ami de Vélasquez, qui refuse de lui enseigner son art, il sera pourtant son élève en secret.

Médium / 9782211235105 / 0.00 € / Disponible

Jean de La Fontaine, ce nom vous dit quelque chose ? Bien sûr, vous pouvez réciter quelques-uns de ses vers, voire des fables entières, La Cigale et la Fourmi, Le Corbeau et le Renard… Mais l’homme ? Ou plutôt « le bonhomme », comme l’appelaient ses amis ? Il n’a publié ses fables qu’à 47 ans et s’est d’abord rendu célèbre grâce à ses contes pour adultes. Il aimait le vin, les femmes, le jeu, et par-dessus tout la poésie. C’était un mauvais père, un piètre mari, mais un ami fidèle, surtout avec les réprouvés et les bannis. Il ne fréquentait ni la cour ni Versailles, et Louis XIV ne le portait pas dans son coeur. Jean de La Fontaine, l’un des plus grands poètes français, reste pour beaucoup d’entre nous un illustre inconnu !

médium documents / 9782211097239 / 0.00 € / Disponible

C’est l’histoire d’un petit garçon bavard, curieux et un peu triste. 
Bon élève, il aurait pu étudier le droit ou la médecine. Mais, dans l’Italie du XVe siècle, lorsqu’on est un bâtard, le fils d’un notaire et d’une fille de ferme, on doit vite apprendre un métier. Léonard de Vinci aime dessiner. Parfait ! À seize ans, on l’envoie en apprentissage à Florence, chez un artisan peintre.
Dix ans plus tard, Léonard est le peintre le plus doué de sa génération. Les commandes pleuvent. Mais, il traîne à finir ses tableaux. Parfois, il ne les finit pas du tout. Et, les clients perdent patience. C’est que Léonard a d’autres idées en tête. Des projets un peu farfelus qu’il consigne dans ses carnets : un char d’assaut, une bicyclette, un sous-marin… Car, l’auteur de la Joconde se voyait ingénieur, inventeur, fabricant d’armes… Tout sauf le plus grand peintre de la Renaissance.

Avec un vrai talent pour faire vivre le passé, Sylvie Dodeller dévoile ici, comme elle l’a déjà fait dans la biographie de Molière, la petite histoire cachée sous les aspects quotidiens de la vie. Dans un style précis et accessible, elle parvient à rendre humain un personnage énigmatique, considéré comme l’un des plus grands génies de notre histoire. Chaque chapitre regorge de détails et dévoile de façon vivante la période de la Renaissance. Les livres de Sylvie Dodeller sont à l’opposé des livres d’histoire figés dans le temps.

Médium poche / 9782211073950 / 0.00 € / Disponible

Une vie pour la science, une science pour la vie. En ce vendredi d'octobre 1891, la gare grouille de monde. Mania Sklodowski vient seule en France rejoindre sa soeur Bronia. Elle part loin de la Pologne et de la domination russe vers une vie possible. Une vie d'études, le nez plongé dans les livres. À vingt-quatre ans, elle pourrait être comme n'importe quelle jeune fille avide de connaissances parmi les douze mille étudiants de la Sorbonne. Une jeune fille à nouveau perdue dans la foule. Mais cela serait mal connaître Mania. Elle s'appelle maintenant Marie, elle accumule les premiers prix universitaires, elle se marie avec un certain Pierre Curie et, à force de recherches, elle fait la découverte du radium. Toute son existence s'emballe. Les honneurs pleuvent, les journalistes du monde entier souhaitent l'interviewer, la gloire ne lui laisse plus de répit. Marie Curie veut seulement vivre pour son travail. Toujours aller plus loin. Alors que la Première Guerre mondiale éclate, elle décide de mettre en place un système de radiologie mobile. Il lui faut de l'argent, des moyens. Alors Marie Curie découvre le pouvoir de son nom.

Médium / 9782211212106 / 0.00 € / Disponible

Tout donner au théâtre, même la vie. Molière ne s'est pas toujours appelé Molière. Il s'est d'abord appelé Jean-Baptiste Poquelin, du nom de son père et du prénom choisi par ses parents le 15 janvier 1622, jour de sa naissance à Paris. Molière n'était pas destiné à faire du théâtre. La tradition voulait qu'il devienne marchand tapissier comme son père, une profession qui lui aurait assuré la vie confortable et sans histoire d'un bourgeois de Paris. Molière n'est pas devenu célèbre en un jour. Il a connu la galère et les échecs avant de rencontrer la gloire à Paris. Il avait alors trente-six ans. Molière ne s'est pas contenté d'écrire des pièces de théâtre. Il était d'abord acteur, le plus grand comédien de son temps. Mais aussi metteur en scène et directeur de troupe. Enfin, le Molière en perruque, représenté en médaillon sur la couverture des pièces de théâtre que l'on étudie en classe, a d'abord été un petit garçon aux boucles brunes et aux gros yeux ronds...

Archimède / 9782211081405 / 0.00 € / Disponible

Le XVIe siècle est l'époque de la conquête des mers, des grandes découvertes. Jusqu'alors, les Européens ne pouvaient atteindre les Indes et la Chine que par terre et sur les routes des épices, de l'or et de la soie, les caravanes chargées de richesses étaient souvent attaquées par les Turcs. En 1492, le navigateur Christophe Colomb fait le pari de parvenir aux Indes par l'ouest, puisqu'un astronome, Copernic, prétend que la Terre est ronde. Il ignore qu'un continent encore inconnu va lui barrer le chemin. En 1534, c'est enfin au tour de François Ier de s'intéresser à l'aventure. Lors d'un pèlerinage au Mont-Saint-Michel, il rencontre un navigateur expérimenté, le Breton Jacques Cartier et lui confie une expédition digne du royaume de France : trouver un passage plus direct par le nord de l'Amérique pour atteindre les Indes et la Chine, et conquérir de nouveaux territoires...

/ Disponible

Rien ne dispose particulièrement Alexandre le Grand, à sa naissance en 356 avant Jésus-Christ, à devenir une figure légendaire. Son pays d'origine, la Macédoine, est une terre montagneuse, et Alexandre le Grand, fils du roi Philippe et d'Olympias, est simplement destiné à connaître une existence digne de son rang. Mais dès ses premières années, il est investi d'un destin exceptionnel. Sa mère lui prête un arbre généalogique où les dieux se disputent sa paternité. Des précepteurs dont le célèbre Aristote se succèdent dans la construction de sa personnalité et de son savoir, et dans sa seizième année, il parvient à dompter Bucéphale, le cheval terrifié par son ombre. Sa vie de guerrier n'a rien à envier à ses origines complexes, la conquête de l'Empire perse le conduisant à des destructions sauvages mais aussi à affirmer son désir de réconciliation raisonnée entre les peuples. Le monde à gagner est grand, et Alexandre est un demi-dieu qui court, avide et curieux, cherchant inlassablement à percer l'énigme de ses origines, jusqu'au bout de la terre et de lui-même.

/ Disponible

En lui, la vie a décidé de prendre forme un jour de décembre 1863 à Løten, en Norvège.
À la naissance d’Edvard Munch, trois anges, la maladie, la folie et la mort, se penchent sur son berceau. Des anges noirs, fraternels, torturants, obsessionnels. Jamais ils ne le quitteront, après l’avoir privé des êtres chers et lui avoir laissé le chagrin comme seconde peau.
Pour capturer ses ombres, le jeune Edvard dessine à même le sol, au dos des ordonnances de son père, sur les carreaux de la cuisine. Sa vie devient un défi, une chasse mélancolique pour vaincre la souffrance. À ses yeux, la peinture se doit d’être vivante. Elle doit s’inventer. Elle doit inventer la vie.
Il abandonne ses études d’ingénieur, il peint. Il affronte l’incompréhension et la violence des critiques, il peint. Il se blesse d’amour et d’alcool. Il peint. Rien ne peut l’atteindre tant que son désir de créer, sa réserve de vie, est là, vibrante. En lui la vie des morts annonce un nouveau mouvement artistique, l’expressionnisme, et le destin effroyable du siècle

 

médium documents / 9782211095686 / 0.00 € / Disponible

En 1434, les livres sont manuscrits et ne circulent pas. Les gens vivent dans la crainte de Dieu. 80 % d’entre eux sont analphabètes. En 1434, Johann Gutenberg a la trentaine. Il vit à Mayence et cela fait maintenant dix ans qu’il fabrique et poinçonne des pièces de monnaie. Il gagne peu d’argent, s’ennuie beaucoup et se lance dans la fabrique de reliques sacrées, un petit bout de métal frappé comme une pièce de monnaie qu’il vend une fortune aux milliers de pèlerins qui croient alors dur comme fer en ses vertus salvatrices. « Et si seulement il existait un moyen de produire des textes rapidement, en grande quantité, plutôt que des amulettes ? » Pour cela, il doit fabriquer des lettres à la place des amulettes, des milliers de lettres en plomb. Puis inventer une façon de les assembler pour former des lignes, des pages, et enfin des livres. Gutenberg était en train de concevoir l’imprimerie à caractères mobiles. Il lui faudra encore plusieurs années pour mettre en oeuvre son idée. Mais, pas à pas, obstinément, toujours à court d’argent, pressé par les créanciers, il parviendra à ouvrir la porte aux délices du savoir.