Thème « avion »

Filtre sélectionné :
Albums
Albums / 9782211205146 / 12.70 € / Disponible

Ils ne sont pas politiquement corrects ces temps-ci. Mais que seraient nos vies sans eux ? L’un transporte les matériaux pour construire ponts et maisons, et aussi faire des tas de sable pour les enfants. L’autre décore le ciel de jolis loopings et de rayures de fumée blanche. Le dernier brave vagues et tempêtes pour rapporter du bon poisson. Oui, les camions, les avions et les bateaux sont nos alliés. Les enfants ne s’y trompent pas, qui en font parfois leurs jouets préférés. Avec ce coffret, les voilà hissés au rang de héros !

Albums / 9782211094894 / 6.60 € / Disponible

Comment voler ? C'est la question que se posent Tromboline et Foulbazar dans cette nouvelle aventure.

Retrouvez d'autres histoires de Tromboline et Foulbazar.

Albums / 9782211088602 / 11.50 € / Disponible

Il existe toutes sortes d’avions. Des planeurs, des long-courriers, des avions à réaction, des jets privés. Ils sont fins et puissants, ils coûtent très cher, ils vont très vite. L’avion dont il est question dans cet album, et dont nous suivons l’amélioration étape par étape, n’est pas comme les autres. Il n’est pas le plus rapide, ni le plus léger. Il est fait de bric et de broc. Il a une autre priorité : le bonheur parfait de ses passagers. Chacun dispose d’une place sur mesure. Il ne laisse personne de côté. Alors, vous aussi, vous embarquez ?

Albums / 9782211017374 / 11.20 € / Disponible

Voici la première aventure de Biboundé, le fils unique de l'empereur et l'impératrice des pingouins. Il faut le dire, Biboundé n'est pas un as de la toilette et il redoute un peu l'inspection des pingouins auquel se livre, chaque matin, le couple impérial. Ne sera t-il pas traîté de « gros dégoûtant » ? Ce que Biboundé aimerait, c'est voler comme les oiseaux ! Un jour, un très gros oiseau se pose sur la banquise... Ah, mais non, c'est un petit avion ! Que vient-il faire là ?

Albums / 9782211089432 / 12.20 € / Disponible

Mon père conduit un de ces camions-bus qu’on appelle ici des dalla-dalla parce que, quand ils ont commencé à rouler, ça coûtait un dollar pour aller n’importe où. Je l’adore ! Grand-père m’en a construit un en jouet. Les jours de repos, Papa m’emmène où je veux et nous finissons toujours par arriver sur la plage, parce que nous habitons une île. En regardant passer les bateaux et les avions, j’ai une idée : quand je serai grand, j’irai loin, à bord de mon dalla-dalla volant !