Thème « argent »

Filtres sélectionnés :
6 à 8 ans11 à 13 ans
Mouche / 9782211239431 / Disponible

Cette fois, la roue du hamster a tourné ! Chien Pourri trouve une valise pleine de billets dans sa poubelle. Le célèbre bandit Jean Navet lui en confie la garde. Chien Pourri résistera-t-il à l’appel de l’argent ? Sera-t-il généreux avec les rats et les pigeons du quartier ou gardera-t-il tous les sousous pour s’acheter des susucres ? Et si Chien Pourri devenait pourri pour de bon ?

Mouche / 9782211043113 / 5.90 € / Disponible

Lorsque Monsieur de Monsérac m'a fait venir au château pour me demander de devenir l'homme de compagnie de son père, j'étais un peu inquiet. Jusqu'ici, j'avais fait d'autres genres de petits boulots : garder des enfants, tondre une pelouse, peindre des volets. Je n'avais jamais fait la lecture à un vieux monsieur de quatre-vingt-deux ans.

Théâtre / 9782211233347 / 7.00 € / Disponible

Teppoge, le gardien de l'Ombril, s'inquiète. De plus en plus de personnes se défont de leurs ombres, ils n'en veulent plus, elles les encombrent. Même l'homme à la mallette est prêt à payer pour se débarrasser de la sienne parce qu'elle lui fait trop d'ombre ! Découragé, Teppoge abandonne l'Ombril à une nouvelle gardienne. Il partira avec huit ombres, ses préférées. Pour elles, il fondera « Le cirque des ombres » qui connaîtra un grand succès. Tout va pour le mieux. Jusqu'à ce que l'homme à la mallette revienne.

Théâtre / 9782211307512 / Disponible

Léa, treize ans, considère que la cabane que lui a construit son frère Nanou est à elle. C’est là qu’elle vient se réfugier. Alors, pas question qu’on vienne la raser, ni les arbres, ni la forêt ! Et tout ça pour quoi ? Pour construire un centre commercial et un parking ! Ils ont perdu la tête ou quoi ? Léa va résister, faire des pancartes, empêcher les gens de pénétrer dans son domaine. Mais toute seule, elle n’y arrivera pas. Ça tombe bien, elle a deux copains. Mais peut-elle compter sur eux ?


Léa — Ils ont commencé ce matin. Dès l’aube. Sont en train de tout couper. Tout ! Bientôt plus un arbre debout. Tous les animaux ont fui. Même les oiseaux. Plus un seul sifflement de rien. Juste le bruit de ces foutues machines. Et le cri des arbres qui tombent. Mais moi je ne fuirai pas. Non ! Je resterai là, jusqu’au bout. Toucheront pas à mon arbre. À ma cabane non-plus. S’ils essaient, je leur colle une flèche dans l’œil !