Thème « Arabie »

contes du monde entier / 9782211089548 / 0.00 € / Disponible

Le Yémen est resté pratiquement jusqu’à nos jours un pays mythique. Une magnifique culture orale s’y est développée, donnant naissance à des contes qui se racontent encore aujourd’hui. Mais cette tradition est aujourd’hui menacée et c’est le grand mérite de Fatima Al-Baydani de collecter sans relâche ce patrimoine encore vivant chez les paysans de son pays.
Les contes de ce livre proviennent de ce travail remarquable et également de celui de deux chercheurs, Haydée Charbagi et Roberto Limentari.
Ils ont été choisis et traduits avec une grande exigence par les membres de l’atelier de traduction de l’École normale supérieure.  
Le résultat est magnifique. Des histoires superbes qui ont gardé toute leur force, leur originalité et leur poésie. Des héros qui ne mâchent pas leurs mots. Et des paysage à vous couper le souffle.

À propos de la traduction :
On doit la traduction de ces contes à l'atelier de traduction arabe de l'ENS :
créé en 1998 par Houda Ayoub, professeur d’arabe à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, l’atelier de traduction arabe regroupe des étudiants et des jeunes chercheurs spécialisés dans l’étude de la langue et du monde arabes. Après avoir rencontré Fatima  Al-Baydani en 2006, Houda Ayoub a engagé l’atelier dans la traduction de contes populaires.

Archimède / 9782211044479 / 0.00 € / Disponible

Quand les propriétaires du falaj (le canal d’irrigation de la palmeraie) ont commencé à se disputer parce que l’eau manquait, Aqil s’est porté volontaire pour aller quérir Abou Hâroûn, le Maître de l’eau, un savant qui parcourt le pays, prêt à apporter son aide aux villageois en cas de besoin.
Depuis que ses parents sont morts dans un fleuve de boue, Aqil cherche la paix. Mais il a une autre raison de partir à la rencontre du vieux sage. Passionné par les étoiles, il a des questions à lui poser sur le mystérieux cadran que lui a laissé son père. Comment s’en servir ?
Quand enfin il trouve Abou Hâroûn, celui-ci l’avertit : l’étude des astres et du firmament peut prendre toute une vie. Ça tombe bien : Aqil a la vie devant lui !