Jean-Michel
Payet
Textes

Jean-Michel Payet est né un 1er mai à Paris, en 1955. C'était un dimanche, jour du thé et du chocolat, ce qui, finalement, lui plait plutôt bien.  Après des études d’architecture, il a illustré une trentaine de romans, d’albums et de documentaires avant de se tourner vers l’écriture en 2004. Depuis, il a publié des romans pour adolescents et pour lecteurs plus jeunes aux éditions des Grandes Personnes, Milan, Rageot, Bayard…

Enfant, il ne se voyait pas devenir « auteur » mais plutôt « héros ». Aujourd'hui, il continue à écrire. Et à dessiner.

Jean-Michel Payet est né un 1er mai à Paris, en 1955. C'était un dimanche, jour du thé et du chocolat, ce qui, finalement, lui plait plutôt bien.  Après des études d’architecture, il a illustré une trentaine de romans, d’albums et de documentaires avant de se tourner vers l’écriture en 2004. Depuis, il a publié des romans pour adolescents et pour lecteurs plus jeunes aux éditions des Grandes Personnes, Milan, Rageot, Bayard…

Enfant, il ne se voyait pas devenir « auteur » mais plutôt « héros ». Aujourd'hui, il continue à écrire. Et à dessiner.

Partager

Laissez-nous votre email pour être prévenu de l'actualité de cet auteur

Bibliographie (titres disponibles)
Bibliographie en tant qu'auteur⋅rice
M + / ISBN : 9782211321327 / 2022 / 15,50 € / Disponible

Paris, 1922. Le soir de son anniversaire, Madame Gambette, la mère adoptive de Balto, ne rentre pas à la roulotte. Malaise ? Rendez-vous secret ? Enlèvement ? Notre gars de la Zone alerte Émilienne,...

M + / ISBN : 9782211313834 / 2021 / 16,00 € / Disponible

Marcel, un vieux copain de Balto, se fait assassiner sous ses yeux. Qui a pu commettre ce crime sans pitié ? En vrai gars de la Zone, Balto jure de venger son ami et se lance dans une enquête qui va...

M + / ISBN : 9782211308014 / 2020 / 16,00 € / Disponible

Qui a tué Timoléon Escartefigue, modeste réparateur de vélos du boulevard des Batignolles, à Paris ? Que s’est-il passé sur le front, en pleine guerre de 14, dans les décombres d’une maison en ruine...