Jean
Brunhoff (de)
Textes et illustrations
Jean de Brunhoff est né en 1899. Peintre, il dessine le premier album Babar pour ses deux enfants en 1930. Son, frère Michel de Brunhoff et son beau-frère Lucien Vogel, enthousiasmés , le publient aux Editions du Jardin des Modes : c'est "L'Histoire de Babar le petit éléphant" (1931). Le succès est rapide et Jean de Brunhoff continue les aventures de son personnage. Il meurt le 16 octobre 1937. Les deux derniers albums sont publiés après sa mort.
Jean de Brunhoff est né en 1899. Peintre, il dessine le premier album Babar pour ses deux enfants en 1930. Son, frère Michel de Brunhoff et son beau-frère Lucien Vogel, enthousiasmés , le publient aux Editions du Jardin des Modes : c'est "L'Histoire de Babar le petit éléphant" (1931). Le succès est rapide et Jean de Brunhoff continue les aventures de son personnage. Il meurt le 16 octobre 1937. Les deux derniers albums sont publiés après sa mort. En savoir plus
Le créateur de babar, Jean de Brunhoff, est né le 9 décembre 1899. Son père, éditeur, avait pubié les programmes des Ballets russes de Diaghilev; ses frères, son beau-frère, eux, dirigeaient des magazines : "Vogue", "Vu" (l'ancêtre de "Life"), le "Jardin des Modes". Jean était peintre, dans l a tradition impressioniste, sa femme pianiste. C'est elle qui un jour, en 1930, raconta à ses deux enfants, Laurent et Mathieu (le troisième fils, Thierry, n. Il in venta'était pas encore né) une histoire de petit éléphant. Cette histoire amusa beaucoup Jean de Brunhoff qui eut envie de l'illustrer. Il inventa le personnage de la Vieille Dame et baptisa l'éléphant du nom de Babar. La maquette qu'il réalisa eut beaucoup de succès dans la famille; Laurent et Mathieu ne furent pas les seuls à aimer Babar, les oncles éditeurs décidèrent de publier le livre aux Editions du "Jardin des Modes" en 1931. "L'Histoire de babar" reçut un accueil chaleureux et, se découvrant une âme de conteur, Jean de Brunhoff poursuivit les aventures de Babar. Il créa quatre autres albums racontant l'histoire du roi des éléphants, un ABC et un album ayant pour héros le petit singe Zéphir. Le succès de Babar déborde très vite les frontuères et dès 1934, il est publié à New York et à Londres. En 1935, Jean de Brunhoff décore la salle à manger des enfants sur le paquebot "Normandie". Mais, malade, il disparaît le 16 octobre 1937. Ses deux dernières histoires, publiées en feuilleton dans le journal anglais "Daily Sketch", paraissent en albums seulement après sa mort. C'est son fils Laurent qui met en couleur quelques pages inachevées. Après la seconde guerre mondiale, Laurent de Brunhoff est peintre lui aussi et vit à Montparnasse. Dans les annèes 1948/50, il expose dans des salons et des groupes de peintres abstraits. Mais Babar fait partie de sa vie et il décide de continuer à raconter ses aventures : Babar était son frère, mais il devient le nouveau père de Babar. En 1946, paraît "Babar et ce coquin d'Arthur". "J'ai travaillé pour atteindre la plus grande fidélité possible, dit Laurent de Brunhoff, car cela n'aurait pas eu de sens de continuer Babar sans en respecter le style et l'esprit". "Pendant longtemps le grand public ignora la mort de Jean de Brunhoff et pensa que l'interruption de la série de Babar avait été due à la guerre. Souvent il m'est arrivé de rencontrer des gens qui s'attendaient à trouver un auteur à longue barbe blanche. Aujourd'hui je suis plus âgé que mon père ne le fut jamais et ceci est parfois un bizarre sentiment. J'ai dessiné plus de livres que lui et je n'ai plus besoin de penser à rester fidèle à la tradition Babar; Babar vient au bout de mon crayon comme si j'avais inventé moi-même le personnage". "Oui, j'ai apporté une dimension nouvelle à Babar : le monde dans lequel je vis n'est plus celui de mon père à bien des égards. Néanmoins le monde poétique de Babar reste le même, une société libérale d'éléphants dans une atmosphère familiale et amicale". "Je n'ai pas voulu ajouter d'autres personnages permanents dans la famille de Babar. Cependant, pour la durée d'un livre, j'ai souvent donné des rôles essentiels à de nouveaux personnages : le petit Canard Vert, le professeur Grifaton frère de la Vieielee Dame, le Wouli Wouli petit annimal imaginaire, les crocodiles voleurs". "Bien sûr la tentation m'est venue de créer des albulms sans éléphants, tels que "Bonhomme", "Grégory et Dame Tortue", "Le Cochon cornu"; c'était pour moi explorer d'autres rêves. Mais l'essentiel de mon activité créatrice reste Babar et je continue à m'amuser avec lui. Car je pense qu'il faut s'amuser soi-même lorsqu'on écrit pour les enfants". "Comme tout auteur je m'inspire de ma vie quotidienne, des paysages, des objets qui m'entourent. Il y a un phare dans "Babar et les quatre voleurs" : dans l'île où nous avons une maison, le faisceau du phare balaye la nuit? Des éléphants explorent le fond du lac de Célesteville dans "La Fête de Céleste ville" : à cette époque-là j'adorais les promenades sous-marines avec masque et palmes. Le comte Dracula est un vieil ami de la famille, il fait partie de nos jeux littéraires : pour "Babar et le fantôme", j'ai imaginé le baron Bardula et rêvé son château baroque dabs mon atelier en pierres sèches, en regardant par la fenêtre le figuier aux branches tordues. Les quatre albums présentés dans "La petite boîte de Babar" ne sont pas comme mes autres livres des histoires. Ici, j'ai voulu exprimer le plus immédiatement possible un émerveillement humoristique, celui d'un enfant gai et naïf devant la Nature et la vie". Lorsque seul dans mon atelier je donne forme à un livre avec mes notes, ma mémoire et mon imagination, mon oeil critique m'oblige à une remise en question permanete; beuacoup de papier froissé va dans la corbeille. Tout cela cependant avec la joie de voyager avec mes personnages : je vis avec eux". "J'essaye toujours en travaillant de gardes la spontanéité de mes permières esquisses. Les notes rapides au crayon sont l'expression la plus vraie d'un mouvement, d'un sentiment. Sur ces notes je travaille et je rêve, passant, comme les enfants, du réel à l'imaginaire tout naturellement. Peut-être suis-je encore, pour cela, un enfant". Extaits de Laurent de Brunhoff.
Partager

Laissez-nous votre email pour être prévenu de l'actualité de cet auteur

Bibliographie (titres disponibles)
Bibliographie en tant qu'auteur⋅rice
les lutins / ISBN : 9782211094900 / 1982 / 5,00 € / Disponible

Arthur, et Zéphir, Pom, Flore et Alexandre attendent une réponse à leur lettre au Père Noël. Mais en vain. Touché par leur déception, Babar part donc en Europe à la recherche du Père Noël...

Albums / ISBN : 9782211010368 / 1980 / 20,10 € / Disponible

Comment Zéphir, rusé et astucieux, va retrouver la princesse Isabelle, prisonnière du monstre Polomoche et des Gogottes.

les lutins / ISBN : 9782211066372 / 1980 / 5,00 € / Disponible

Une grande nouvelle à Célesteville : Babar et Céleste attendent un enfant. Ce n'est pas un mais trois bébés qui arrivent ! Ils s'appelleront Pom, Flore et Alexandre.

les lutins / ISBN : 9782211064835 / 1980 / 5,00 € / Disponible

Où vous apprendrez comment Babar a construit Célesteville pour que les éléphants y vivent heureux.

les lutins / ISBN : 9782211063272 / 1979 / 5,00 € / Disponible

Dans la grande forêt, un petit éléphant est né. Il s'appelle Babar. Voici son histoire triste et gaie : comment sa mère fut tuée par un chasseur, comment il s'enfuit à la ville où il fut recueilli...

les lutins / ISBN : 9782211063432 / 1979 / 5,00 € / Disponible

Les aventures de Babar et Céleste, qui, partis en voyage de noces en ballon, s'échouent sur une île, sauvés par un paquebot puis utilisés comme animaux de cirque et enfin recueillis par la vieille...

Bibliographie en tant qu'auteur⋅rice et illustrateur⋅rice
TitreCollectionAnnéeDisponibilité
Babar et le Père-Noël
les lutins1982Disponible
Vacances de Zéphir (Les)
Albums1980Disponible
Babar en famille
les lutins1980Disponible
Roi Babar (Le)
les lutins1980Disponible
Histoire de Babar (L'), le petit éléphant
les lutins1979Disponible
Voyage de Babar (Le)
les lutins1979Disponible