Thème « mort, deuil »

Filtres sélectionnés :
MoucheronMoucheNeuf
Mouche / 9782211044318 / 6.10 € / Disponible

Depuis quelque temps, Dora n'a pas la vie facile. Sa meilleure amie vient de la lacher et se moque d'elle, avec les autres filles de la classe, parce qu'elle a peur de l'eau. Dora se sent seule, et en plus, personne ne veut répondre aux questions qui la tracassent, comme par exemple : Où était-elle avant de naître ? Et pourquoi est-elle Dora, avec ses qualités, ses défauts, ses goûts à elle, et pas une autre petite fille ? Et puis un jour, Dora rencontre Bigarrée, une jeune fille, très seule elle aussi. Et cette rencontre va changer beaucoup de choses.

Mouche / 9782211239240 / Disponible

OK, OK, j'ai manqué l'enterrement de ce vieux Murphy. C'est la faute de ce fainéant de poisson rouge. J'attendais qu'il monte à la surface du bassin des Tanner. J'ai tellement attendu que finalement, quand je suis arrivé, la cérémonie était finie. Pas ma faute. À vrai dire, ce n'était pas la première fois que je manquais un enterrement. Si bien que j'ai fini par me demander qui viendrait au mien. Mais on ne peut pas savoir, il faudrait être mort. À moins que...

Mouche / 9782211070201 / 7.10 € / Disponible

Lou n'arrive pas à se consoler du départ de sa grand-mère. Les mois passent et elle porte son chagrin toute seule. Elle ne peut le partager avec personne. Ni avec Marine, sa meilleure amie. Ni avec Arthur, son cousin. Ni même avec sa maman. Impossible d'en parler. Ça fait trop mal de dire. Pourtant c'est si lourd, si lourd, que Lou se met à écrire des lettres à sa grand-mère absente. Pour dire. Enfin. Les regrets, les petits et les grands malheurs de tous les jours, les secrets, les déceptions. Lentement un énorme noeud se défait. Et doucement, tout doucement, la vie reprend. Plus légère.

Mouche / 9782211081443 / 6.60 € / Disponible

Lou a trouvé quelqu'un à qui elle peut tout dire. Cela arrive très rarement dans la vie, que l'on soit petit ou grand. Mais Lou, elle, a trouvé cette personne rare, toujours partante pour rire et jouer, toujours là pour comprendre et pour prendre soin d'elle. Sa chance s'appelle Fanny. Toutes les deux, elles sont dans la même classe, alors elles vont à l'école ensemble, elles s'échangent leurs rêves et leurs pensées. Elles ont même un projet en commun, vivre ensemble dans une ferme en Afrique. Plus tard, quand elles seront grandes. Ce sont des rêves d'enfants, leur disent les adultes. Une amitié pareille n'existe pas, déclare Arthur, le cousin de Lou. Maintenant, elles vont tout faire pour leur prouver le contraire.

Mouche / 9782211046688 / 7.10 € / Disponible

En ce moment, Louis n'a pas très envie de jouer avec ses copains, Guillaume et Nicolas. Il a de bonnes raisons. Il ne s'ennuie pas. Il joue très bien tout seul. Il décide qu'il est un flic dans la maison d'un serial killer. Ou alors il fait des bêtises avec les réserves d'aspirine. Mais parfois, Louis joue aussi à des jeux étranges, connus de lui seul...dans lesquels Papa est encore vivant.

Moucheron / 9782211310901 / Disponible

Un matin, Noisette ne bouge plus. Léo regarde son hamster et comprend que ce n’est pas un jeu. Ils ne joueront plus jamais ensemble : Noisette est mort. À l’école, il en parle avec ses camarades, mais il a le sentiment que sa tristesse durera toujours. Alors il met le corps de Noisette dans une boîte et va dans la forêt. Peut-être que son ami Kuma pourra l’aider ?

Mouche / 9782211209632 / 9.50 € / Disponible

Dunne a plein de raisons d’être heureuse. Elle est heureuse quand elle apprend à nager. Elle est heureuse à la maison, avec papa et le chat. Elle est heureuse en préparant sa rentrée à l’école élémentaire.
À l’école, Dunne rencontre Ella Frida, et très vite elles deviennent inséparables. Elles partagent leurs jeux, leurs repas… Presque tout, en fait. Mais, après les vacances de Noël, Ella Frida doit déménager.
Est-ce qu’on peut être heureux encore lorsqu’on est séparé des gens que l’on aime ? Peut-être que le bonheur n’est pas toujours là.
Peut-être faut-il quelquefois le chercher. Alors si Dunne cherche bien…
 

Mouche / 9782211044387 / 5.60 € / Disponible

L'histoire de Pochée la tortue qui croyait avoir trouvé le bonheur et l'amour avant de perdre son compagnon, Pouce. Elle dut pourtant faire beaucoup de chemin, chercher des fraises des bois, lire des messages à propos de cadeaux, supporter un escargot baptisé Truc, une tortue appelée Nestor et un hérisson du nom de Pépin, avant de comprendre comment on peut être heureux de nouveau.

Mouche / 9782211097567 / 8.70 € / Disponible

Chez les Pozzis, c’est la fête ou plutôt la récréation. Au programme : concours du meilleur lanceur de boulettes-rectangles et du plus grand avaleur de potage.
Mais Abel, l’extra-lucideur qui voit mieux et plus loin que les autres Pozzis, n’a pas le cœur à s’amuser, ni même à danser avec la belle Adèle. A-t-il compris que son chef, Capone, était en danger ou bien est-il inquiet pour les bébés Pozzis ? À moins que le danger ne vienne du Lailleurs car le danger vient toujours du Lailleurs…
Mais flûtedezut, zutdeflûte, que se passe-t-il au pays si paisible des Pozzis ?

Mouche / 9782211063975 / 7.80 € / Disponible

Cette histoire se passe à Touvabihin, un pays sans soleil où le noir n'existe pas. Un pays où il est interdit de pleurer et où les habitants portent un drôle de sac dans le dos, qui les cajole pour les empêcher d'être tristes. Cette histoire est celle d'une princesse, de son meilleur ami, le chien Timothée, et d'un secret très important. Une princesse qui a un grand besoin de pleurer, qui écrit une lettre à la Mort, et qui, un jour, réussira à changer le monde et à faire revenir le soleil.

Mouche / 9782211212625 / 15.00 € / Disponible

Jojo est un type bien. Assurément. Gentil comme tout, cela va de soi. Et généreux, à n’en pas douter. Qui aide les vieilles personnes à traverser le boulevard de la jungle ? Qui change les couches d’Ozone, le bébé géant ? Qui prend soin du souvenir de Padouk ? Et qui se préoccupe des ailes des perroquets ? Jojo, vous l’aviez deviné. Parce que Jojo est un type bien.

Mouche / 9782211216135 / 9.50 € / Disponible

Voici Véra. Un jour d’automne, elle remarque une feuille morte. « Qu’est-ce que c’est, morte ? » demande-t-elle à son papa. Et les explications de son papa amènent d’autres questions. Véra observe autour d’elle les fleurs qui fanent, les animaux écrasés sur la route. Elle ressent quelquefois de la tristesse, et d’autres fois elle n’éprouve rien de particulier. Mais un jour, la mort frappe un peu plus près, et les questions se font plus précises.
Voilà Dora. Elle se sent un peu seule. Dans sa classe, les autres filles se moquent d’elle. Elle s’interroge : où était-elle avant sa naissance ? Pourquoi est-elle différente de ses parents ? En vacances, elle rencontre Bigarrée, qui est très différente elle aussi, parce qu’elle a un oeil bleu et un oeil vert.
Animée par la curiosité et la passion de comprendre, chacune d’elles fait l’expérience de la vie.

Neuf / 9782211307543 / Disponible

Aujourd’hui, ma tante est morte. Ma grand-tante, plus exactement. Elle s’appelait Aimée, mais en vrai personne ne l’aimait. À part peut-être son caniche, Débile. En tout cas, ce n’est pas triste. Déjà, je vais pouvoir le raconter à l’école. En plus, je vais avoir un chien, même s’il s’appelle Débile et qu’il n’est pas très malin. Et puis surtout, je vais assister à mon premier enterrement. Et je ferai tout pour qu’il soit inoubliable.

Neuf / 9782211048309 / 11.70 € / Disponible

Kiyama, Kawabe et Yamashita sont trois copains d'école d'une douzaine d'années. Trois inséparables. La grand-mère de Yamashita meurt soudain. Il la connaissait à peine, mais il doit partir trois jours pour assister à son enterrement. Il revient troublé, fasciné, obsédé par la mort. Les deux autres se rendent compte qu'ils n'ont jamais vu de cadavre ailleurs que dans les mangas et les films à la télévision, et qu'ils ignorent ce qu'on ressent à la mort de quelqu'un. D'après eux, ce doit être une expérience comme une autre, un sujet d'étude. Et, justement, Kawabe vient de repérer une bicoque branlante sur un terrain vague. Elle est habitée par un très vieil homme. Elle a l'air mourante, cette maison. Son occupant doit l'être aussi. Ils se mettent au travail. À force de guetter, de scruter, d'espionner, ils vont bien finir par voir le vieillard mourir. Ils sauront enfin. Ils perceront le mystère. Ce qu'ils n'ont pas prévu, c'est qu'à force d'être observé le vieil ermite se sent exister, il se sent aimé, il reprend peu à peu goût à la vie. Et eux, en l'aidant à retaper sa maison et à cultiver son jardin en friche, en prenant soin de lui, en l'écoutant raconter ses souvenirs, c'est à une vie bien plus riche qu'ils accèdent patiemment.
 

Neuf / 9782211221160 / 9.00 € / Disponible

Jamais Anastasia n'a été aussi furieuse que le jour où ses parents lui ont annoncé qu'elle allait avoir un petit frère. Elle est allée dignement dans sa chambre, a décroché son poster d'orang-outang et a commencé à faire ses valises. Ses parents lui ont tout de même suggéré de passer Noël à la maison. Ils lui ont également dit que si elle restait, elle pourrait choisir le prénom du bébé. C'est alors qu'Anastasia a eu l'idée du prénom le plus abominable, le plus calamiteux qui puisse exister. Elle s'est empressée de le noter dans un endroit secret. Ensuite, elle a ajouté "les bébés" dans la liste des choses qu'elle déteste. Anastasia met très souvent ses listes à jour. C'est nécessaire. Des événements totalement imprévisibles et indépendants de votre volonté peuvent vous faire changer d'avis. Qui aurait cru, par exemple, que des mots comme "les garçons", "Mme Wesvessel" (la maîtresse), et même "les bébés" puissent un jour être rayés de la liste des choses qu'Anastasia déteste ?

La saga d'ANASTASIA dans l'ordre : "Anastasia Krupnick", "C'est encore Anastasia", "Anastasia à votre service", "Anastasia, demande à ton psy !", "Anastasia connaît la réponse", "Le nom de code d'Anastasia", "Anastasia avec conviction".

Neuf / 9782211200325 / 11.20 € / Disponible

Hal a l’air bête. Je sais qu’il n’est pas bête en réalité, il a la tête ailleurs, c’est tout. N’empêche, parfois, on pourrait s’y tromper. Quand je lui ai fait remarquer que ce n’était pas la meilleure idée de peindre son cerf-volant en bleu ciel ; il m’a simplement répondu – tenez-vous bien – qu’il fallait qu’il soit bleu. Bleu comme le vendredi. Non, mais on rêve ! Il a ajouté que dans sa tête le vendredi c’était bleu, avec un petit goût de sorbet citron. L’intérieur de sa tête doit être un endroit drôlement bizarre, non ? Même si parfois je fais d’énormes efforts pour le comprendre, Hal et moi on est amis depuis le jardin d’enfance. Je suis de son côté. Quoi qu’il arrive. Quand il m’a avoué qu’il avait un plan pour se débarrasser d’Alec, son futur beau-père, j’étais plutôt curieuse. Ce que Hal avait inventé risquait d’être un truc assez dingue…