Thème « Indiens d'Amérique »

Filtres sélectionnés :
Livre numériquePastel
Pastel / 9782211208444 / 12.50 € / Disponible

Un jour, Cow-boy-prévoyant sent l’hiver arriver. Il décide alors de couper du bois pour se chauffer durant toute la saison.
« Dis-moi, Grand-sage-indien, penses-tu que l’hiver sera froid et long cette année ? » demande Cow-boy-prévoyant à son voisin Grand-sage-indien.
« Ohlàlà, cette année, l’hiver sera long, très long et froid, très froid. » Cow-boy-prévoyant est heureux d’avoir Grand-sage-indien comme voisin. Sa sagesse l’émerveille.

Pastel / 9782211322003 /

Aujourd’hui, Grand Chien demande à Petit Chat de l’aider à ranger son grenier. Nos deux amis ont passé leur bleu de travail pour s’attaquer à un vrai capharnaüm. Le grenier est plein à ras bord de mille et une choses : des bouquins, un mannequin, un gramophone et même un tipi ! Une fois le grenier en ordre, il est temps de dresser le tipi dans le jardin.

Pastel / 9782211222495 / 15.00 € / Disponible

Luna arrive en vacances chez son Grand-Père. C’est le seul indien Naskapi qui, l’été, dort dans un tipi. Ce matin, le facteur lui apporte une lettre de son meilleur ami, celui avec qui il a fait le tour du monde. Grand-Père veut absolument lui faire parvenir une mystérieuse boîte rouge le plus vite possible : « Prends mon vieux cheval, dit Grand-père à Luna. Je t’en prie, cours plus loin que très loin jusqu’à la très grande ville. L’adresse est écrite. Partout, tu seras mes yeux. Même sans être là, je te protégerai. »

Pastel / 9782211058179 / 12.50 € / Disponible

Vieil Indien a vu bien des choses durant sa longue vie. « Sais-tu, Fils, que je suis allé dans la Grande Cité ? Mes souvenirs sont si précis que lorsque je t'aurai décrit ce que j'ai vu, ce sera comme si tu l'avais vu toi aussi.» 
« Raconte, Vieil Indien, s'enthousiasme Gros Mocassin, et n'oublie aucun détail. Je veux tout savoir ! »

Neuf / 9782211087735 / 8.50 € / Disponible

Alexis n’est pas le genre de garçon à mentir. Il vit depuis neuf ans dans un monde de vérités. Autour de lui, il y a plus de vérités qu’il n’est possible d’en compter.
Plus de soixante-deux mille huit cent cinquante-quatre. Et un mystère humain. Ce mystère est assis à l’angle du boulevard Parménide dans un fauteuil pliant, quel que soit le temps, le visage tout plissé de rides. Il est très vieux, très solitaire et très impénétrable. D’ailleurs, Alexis a beau mener son enquête, à chacune de ses questions, on lui conseille de se taire. Rien ne pourra venir percer le mystère monsieur Chut.
Pas tout à fait. Car un jour, dans la cour de récréation, Alexis fait la chose la plus incroyable, la plus stupéfiante, la plus explosive que notre monde de vérités puisse entendre : il ment. Il déclare être un Indien, un vrai de vrai. Maintenant, il doit vraiment le devenir, à tout prix. Et, étrangement, sur sa route, monsieur Chut l’attend.

 

Neuf / 9782211084925 / 6.60 € / Disponible

Pour son anniversaire, Omri a reçu trois cadeaux. Ses parents et son frère aîné lui ont offert un skateboard avec un casque, son ami Patrick lui a offert un vieux Peau-Rouge en plastique dont il souhaitait probablement se débarrasser, et son autre frère, Gillon, qui avait été privé d'argent de poche, lui a donné un placard qu'il a trouvé près des poubelles. Contrairement à que l'on pourrait croire, ce dernier cadeau plaît beaucoup à Omri, notamment parce que c'est un placard qu'il peut fermer à clé. Il commence par y ranger l'Indien en plastique. Mais...le placard aurait-il des pouvoirs magiques ? Voilà que l'Indien s'anime. Il est vivant, aucun doute. Il se montre tout de suite très courageux, très susceptible et complique énormément la vie d'Omri.
Maintenant adapté au cinéma, le best-seller de Lynne Reid Banks est devenu un film de la Columbia, par les producteurs de « Qui veut la peau de Roger Rabbit ? » et des « Aventuriers de l'Arche perdue », écrit par la scénariste de E.T. et réalisé par Frank Oz.

Médium / 9782211211239 / Disponible

« Je n’ai plus que quelques minutes d’électricité par jour et je ne pourrai certainement plus t’envoyer de nouvelles avant un certain temps, mais não se preocupe, Talia, tudo bem. Ne t’inquiète de rien. Tout va bien. » Talia a beau relire le dernier mail de sa mère pour se rassurer, le « certain temps » s’éternise. Cela fait déjà un mois et demi que « tout va bien », quarante-huit jours exactement que Juana ne lui a plus donné signe de vie. Quelle idée, aussi, de s’installer, seule, dans une baraque minable au coeur de la forêt amazonienne ! Lorsqu’elle a découvert qu’Itawapa était au centre d’un projet de forages pétroliers, sa mère a démissionné de son poste de professeur d’ethnologie pour voler au secours d’Último, le dernier survivant d’une tribu indienne décimée dans des circonstances mystérieuses. Est-il hostile ? Est-il amical ? Comment le savoir ? Personne n’a jamais réussi à le rencontrer. Talia est bien décidée à tout faire pour retrouver sa mère. Quitte à s’enfoncer dans 200 kilomètres carrés de forêt vierge, de marais et de terres inexplorées et pas forcément hospitalières…

Xavier-Laurent Petit a l’imagination vagabonde, un article, une photo peuvent l’entraîner au bout du monde. Cette fois, c’est un dossier de Courrier international consacré à l’Amazonie qui a déclenché sa « machine à écrire ». On y parlait de l’Índio do Buraco, seul et dernier survivant d’une tribu d’Indiens Arriedos, qui refusent tout contact avec notre civilisation. C’est à lui, qui sans doute n’en saura jamais rien, que Xavier- Laurent Petit a dédié ce livre.

M + / 9782211222969 / 16.50 € / Disponible

Depuis un an, la vie de Moses Laufer Victor a changé.
Il y a les signes extérieurs, la jambe blessée, les boutons qui explosent sur son visage comme des volcans, et la rage incontrôlée qui s’exprime comme elle peut.
Il y a les choses qui restent en lui, les souvenirs de l’accident, les mots qu’il n’arrive plus à dire avec ses parents, qui sont comme des orages en dedans.
Et puis, il y a tout ce que l’on ne connaît pas encore. Un jour, au lycée, arrive Ratso, un Indien. Il a ses secrets lui aussi, il a sa colère. Mais il a surtout besoin que Moses l’accompagne à Pine Ridge, pour rendre visite à sa soeur.
Parce que chacun, à sa façon, doit sortir de sa réserve.