Thème « apprentissage »

Filtre sélectionné :
Mouche
Mouche / 9782211231114 / 7.00 € / Disponible

Lucas le loup fête son anniversaire. Il a beaucoup changé depuis sa naissance. Et puis ce n’est pas fini, il va encore grandir… Quel sera son avenir ?

Dans la forêt, il rencontre un agneau qui observe les étoiles, un renard qui fait des calculs, des chouettes qui regardent la télévision. Chacun a sa réponse, mais sait-on jamais à quoi ressemblera l’avenir ?

Et cette taupe, qu’est-ce qu’elle en dit ?

Mouche / 9782211209601 / 7.70 € / Disponible

Dans leur nid, quatre bébés oiseaux attendent le retour de leur maman. Ils s’appellent Lourdaud, Solo, Costaud et Dingo. Ils ne savent pas encore voler. La seule chose qu’ils savent, c’est qu’ils ne doivent pas se pencher hors du nid. Leur maman leur a bien dit : « C’est très dangereux. Vous pourriez tomber, et le chat, le vilain chat, vous croquerait. » Mais, ce jour-là, une tempête se lève. Le vent souffle et le tonnerre gronde. C’est très intéressant, et Dingo, le plus curieux des quatre, veut savoir ce qu’il se passe.

Mouche / 9782211204682 / 7.70 € / Disponible

Le jour de ses sept ans, Papa Loup et Maman Loup annoncent à Lucas qu’il doit choisir son futur métier. Facile : plus tard, Lucas veut être loup. Comme son papa et comme sa maman. Sauf que c’est impossible, la forêt est devenue trop petite et il n’y a plus assez à manger. Lucas ne pourra pas être loup comme ses parents. Alors Papa Loup et Maman Loup lui offrent un baluchon. Le moment est venu de quitter ses parents. Lucas se met en route. Dans son baluchon, il emporte le vent qui ne parle qu’allemand. Cinq auteurs se sont relayés pour raconter le voyage de Lucas.

Un livre à cinq pattes L’idée de départ du Dur métier de loup est née dans l’imagination d’Olivier de Solminihac. Il a commencé à écrire mais le texte ne tenait pas sur la longueur. Comme il n’arrivait ni à le retravailler ni à le laisser de côté, il a décidé de faire appel à d’autres auteurs pour continuer le récit. Il a donc envoyé le début du Dur métier de loup à Marie Desplechin, en lui demandant de rédiger le chapitre suivant. Ensuite, Christian Oster, Kéthévane Davrichewy, et enfin Alex Cousseau ont écrit successivement un chapitre de l’histoire.

À l’origine du projet, Olivier de Solminihac J’avais gardé du texte initial uniquement le premier chapitre, et j’ai demandé aux autres auteurs d’écrire la suite du livre. J’ai choisi les quatre auteurs en fonction de trois ou quatre choses. D’abord, l’envie de proposer à des gens dont j’appréciais les livres de faire quelque chose ensemble. Plus précisément, j’ai recruté des auteurs qui avaient déjà une habitude de s’adresser à des lecteurs de sept, huit, neuf ans, pour que cela « sonne » d’une certaine manière. Et puis, l’histoire a commandé aussi. C’est elle qui « appelait » que la suite soit écrite par tel auteur. Je savais simplement qu’il y aurait cinq ou six chapitres, après, cela devenait trop compliqué à mettre en place. La seule consigne était : « Amusez-vous. » Par le principe même du livre, il fallait que chaque chapitre soit écrit avant que le suivant puisse l’être. C’est aussi en fonction de la direction, de l’inflexion, de la couleur prises par l’histoire que je proposais le chapitre suivant à tel ou tel auteur. Par conséquent, cela a pris un peu de temps… Le dur métier de loup est le livre que j’ai mis le plus de temps à… ne pas écrire !

Le point de vue de Marie Desplechin J’ai dit oui sans hésitation à Olivier quand j’ai reçu sa proposition, et le premier chapitre. On le reconnaissait bien, c’était son univers et sa langue, le loup Lucas, le vent qui ne parle  qu’allemand, et autres motifs délicieux. Entrer dans ce monde, c’était comme de se transformer soi-même en personnage, glisser dans le tunnel jusqu’au pays d’Olivier. Quelque chose à mi-chemin entre la position de lecteur et d’auteur. Bon, bref, je dis oui oui oui. Et là-dessus, je n’écris rien pendant des mois. Il y a quelque chose de paralysant à continuer le texte d’un autre, au risque de le gâcher ou de le trahir. Il a fallu qu’Olivier m’envoie un mail (genre : alors, quoi ?) pour que je me mette à écrire. J’étais en retard, ce qui a la vertu d’être un bon bêtabloquant. J’ai écrit mon chapitre en une fois. Ensuite, j’avais cette sensation agréable que l’histoire se continuait sans moi et qu’elle était en de bonnes mains. Je crois que ça s’appelle l’esprit d’équipe. Lire le texte terminé m’a fait un effet tout à fait particulier : deux fois contente, là encore, à la place de lectrice et d’auteure.

Le point de vue de Christian Oster C’est la première fois que je participe à un projet d’écriture collectif et ça ne m’a pas du tout déplu. C’est un travail agréable et confortable, car je n’avais qu’à reprendre le fil des deux chapitres précédents. De plus, beaucoup d’éléments de l’histoire étaient proches de mon univers, comme la forêt, qui est mon personnage préféré. J’ai choisi d’introduire deux nouveaux personnages : une fée, parce que ça m’amusait, et Léon le sanglier, qui sera le compagnon de route de Lucas. J’ai cherché à prolonger les bases de l’histoire initiatique posées au départ par Olivier de Solminihac.

Le point de vue de Kéthévane Davrichewy
J’aime bien l’idée de mélanger les univers, j’ai déjà écrit un livre à quatre mains avec Christophe Honoré, j’ai un projet de Médium avec Nathalie Kuperman. Ce sont des expériences qui me plaisent. Ce qui était particulier ici, c’est que le projet était déjà bien avancé puisque j’écrivais le quatrième chapitre.
Il ne suffisait pas que l’idée d’un Mouche collectif me plaise, il fallait que l’histoire m’inspire et surtout j’avais des doutes sur cette façon de travailler, que pouvait-elle donner à l’arrivée ? Est-ce que ce serait lisible pour les enfants ? En fait, j’ai été très agréablement surprise par ce qu’Olivier m’a envoyé. On entendait bien la voix de chacun tout en entrant dans une seule et même histoire.

Le point de vue d’Alex Cousseau
Olivier m’avait parlé d’un autre titre, Le loup à cinq pattes, et comme c’était à moi d’écrire le cinquième chapitre, j’en ai conclu que j’étais la cinquième patte du loup. Cette idée m’a bien plu. J’ai lu et relu plusieurs fois les quatre premiers chapitres. J’ai pensé à cette phrase de Raymond Carver que je note souvent au début de mes carnets : « Nous avons décidé de vivre un jour à la fois, lui dit-il. Un jour, puis un autre, puis le suivant. » Les quatre premiers chapitres semblaient écrits de cette façon, et j’ai essayé de conserver le même élan, en rebondissant sur deux trois choses laissées en chemin. Comme par exemple cette promesse que fait Lucas à la fin du premier chapitre, d’écrire à ses parents. J’aime bien qu’on tienne ses promesses, alors je termine par ça.

Extrait du catalogue :
Mouche/Mille bulles/Neuf/Médium/Médium documents/théâtre/Classiques abrégés/chut !, printemps 2011

Mouche / 9782211230681 / 8.00 € / Disponible

Ça y est, c’est les vacances. Fanta en a fini avec le CP, et Sylvie, une amie de sa maman, l’invite à la campagne. À elle les grandes découvertes ! Pour la première fois de sa vie, Fanta va monter dans un train, observer la nature et les animaux. Elle a bien l’intention de prendre du bon temps. Mais Sylvie veut aussi que Fanta lise tous les jours, et ça, c’est beaucoup moins drôle. Fanta fait tout pour esquiver l’épreuve quotidienne. Jusqu’au jour où elle va à la piscine. Et où l’on s’aperçoit qu’elle ne sait pas nager. Drôles de vacances ! Est-elle toujours obligée d’apprendre quelque chose ?

Mouche / 9782211212724 / 8.00 € / Disponible

Dîner tranquillement devant la télé, se brosser les dents, se coucher. N’ouvrir la porte à personne sauf aux pompiers. C’est la première fois que Martin et son petit frère Louis restent seuls à la maison. Leurs parents ne sont pas loin, ils dînent dans le restaurant d’en face. Mais on ne peut ni les voir ni leur parler, car leurs téléphones ne captent pas à l’intérieur. Ce n’est pas de chance, car tout à coup, l’appartement paraît un peu trop grand. Et Louis a soudain très envie de parler à sa mère. En plus, voilà qu’on frappe à la porte.

Mouche / 9782211051743 / 0.00 € / Disponible

Un joker pour rester au lit. Un joker pour être en retard à l'école. Un joker pour ne pas faire ses devoirs. Etc. Non, ce n'est pas une liste de réclamations écrite par un élève paresseux. C'est comme ça que ça se passe dans la classe d'Hubert Noël. Et ne croyez pas non plus qu'Hubert soit un instituteur paresseux. Au contraire...

Mouche / 9782211310550 / Disponible

Ça grandit vite, un écureuil. À huit mois, Marilou n’est déjà plus tout à fait un enfant. C’est le moment pour elle de quitter sa famille et d’explorer la forêt.
Pour la première fois, elle va cueillir des cerises. Pour la première fois, elle va se faire un ami. Il s’appelle Malik et il a du soleil dans les yeux. Quelle aventure…
Mais le danger est là : un incendie gigantesque éclate dans la forêt. Vite, Marilou, il faut se sauver ! Dans la fuite, elle ne retrouve plus rien. Son chemin ? Sa maison ? Son ami ? Où sont-ils ? La quête d’un monde nouveau commence.

Mouche / 9782211307345 / Disponible

« Jeanne, demain, c’est mercredi. C’est ton père qui vient te chercher », m’a dit maman. Bien sûr que je le sais. Comme je sais aussi qu’il va être en retard, qu’il sera comme toujours très occupé et qu’à part dessiner, je n’aurai pas grand-chose à faire.

Mouche / 9782211239325 / 11.00 € / Disponible

Pour les vacances d’hiver, Dunne est chez ses grands-parents, son père voyage sans elle. Mais elle se rappelle que c’est bientôt l’anniversaire d’Ella Frida, sa meilleure amie. Elle voudrait lui trouver un cadeau extraordinaire, le cadeau parfait. Mais quoi ? Ce qu’elles préfèrent, c’est juste être ensemble. Et si c’était ça, le cadeau ? Si elle se débrouillait pour la rejoindre... Seulement son amie habite loin, et personne ne peut emmener Dunne. Elle prendra le train, toute seule, pour la première fois ! Mais rien ne se passe comme prévu.

Mouche / 9782211234344 / Disponible

Le chant de l'Oiseau est si beau : l'Oiselle l'a entendu de loin et n'a pas pu résister au plaisir de le rencontrer. Seulement l'Oiseau ne peut pas se promener avec elle, il est en cage. Alors l'Oiselle revient souvent lui rendre visite. Elle lui apporte de la nourriture et des histoires du dehors. Un jour, ils réussissent à ouvrir la cage : l'Oiseau est libre, ils vont enfin voyager à deux et partir vivre sur cette île lointaine...Mais l'Oiseau comprend vite que le monde est plein de dangers.
Le chemin retour est-il possible ?

Albums / 9782211066853 / 12.70 € / Disponible

Le roi et la reine cherchaient un professeur pour leur fils, le prince Pouf. De nombreuses têtes couronnées leur ayant recommandé un certain Monsieur Ku, ils le firent venir au château, contre l’avis de leur chambellan. Au soir de la première leçon, quand ils surent ce que Petit Prince Pouf avait appris, ils furent un peu inquiets. Au soir de la deuxième leçon, quand ils surent ce que Petit Prince Pouf avait appris, ils furent encore plus inquiets. La troisième leçon les horrifia. Et pourtant, ces trois leçons allaient suffire à Petit Prince Pouf pour devenir un grand roi. Elles allaient aussi faire le bonheur de ses parents. Et le malheur du chambellan.

Mouche / 9782211070959 / 7.70 € / Disponible

Même s'il est encore petit et qu'il ne sait pas vraiment écrire, Rolka Pachin a plus d'un message dans sa tête. C'est pourquoi il décide de se mettre à écrire des lettres coûte que coûte. Des lettres d'amour, des lettres de revendications, des lettres aux animaux, des lettres au Père Noël... Ces lettres sont très importantes d'abord parce qu'elles sont secrètes, mais aussi parce qu'elles pourraient bien lui sauver la vie.