Volière dorée (La)

La fille de l’empereur possédait trois cent quatre-vingt-dix paires de chaussures, huit cent douze chapeaux, cinquante ceintures en queue de serpent. Mais ce qu’elle aimait par-dessus tout, c’était les oiseaux. Son jardin comptait cent et une volières habitées par les oiseaux les plus rares. Mais hélas ! Combien de têtes avaient-elles coûté, de combien de serviteurs ! Jusqu’à la nuit où Valentina rêva de l’oiseau qui parle. Personne ne le trouva. Puis, après onze longs mois, un jeune serviteur rapporta dans un écrin un tout petit oeuf dans un nid…

Vérifiez la disponibilité du livre chez votre libraire habituel (en partenariat avec le site Libraires indépendants).

    Retrouvez également les livres de l’école des loisirs chez

    Dans la même série

    Drupal 7 Appliance - Powered by TurnKey Linux