Te voilà !

Pourquoi avons-nous tous un petit creux entre la base du nez et les lèvres ? Un récit talmudique célèbre nous l’explique : à la naissance de chaque enfant, un ange arrive pour lui interdire de révéler tout ce qu’il a appris dans les limbes. Il pose son doigt sur la bouche du bébé puis le retire en laissant cette empreinte, et c’est alors que le nouveau-né peut crier.
Anaïs Vaugelade a choisi de réécrire une version malicieuse et laïque de cette légende. Voici révélés quelques secrets de la vie antérieure du bébé !

Alors qu’il avait un an tout juste, le petit garçon d’Anaïs Vaugelade s’est trouvé nez à nez avec un téléphone, modèle1960. Quand, avec le plus grand naturel, il a porté le combiné à son oreille, Anaïs est restée perplexe: « D’où sait-il que cette chose est un téléphone, alors qu’au cours de la seule année de sa vie il n’a vu que des modèles rectangulaires et à boutons ? » Puis, c’est en lisant un livre de morphogenèse, qui compare le tout premier instant du foetus à un big bang, qu’Anaïs a trouvé le point de départ de son histoire.
Attention : cet album contient aussi un hommage appuyé aux sages-femmes, qui portent bien leur nom (surtout celles de la maternité des Lilas).

Vérifiez la disponibilité du livre chez votre libraire habituel (en partenariat avec le site Libraires indépendants).

    Retrouvez également les livres de l’école des loisirs chez

    Drupal 7 Appliance - Powered by TurnKey Linux