Course en livre (La)

Il court, il court, le poussin. Où ? Ici et là, droit devant, tourbillonnant. Et pendant qu'il court, il fait tout ce qu'on fait dans la vie. Il joue, il parle, il mange, il boit, il fait pipi (hi hi), il dort, il rencontre des bêtes, des monstres, des mots, d'autres poussins, il tombe amoureux...Et quand il arrive au bord de la couverture du livre ? C'est simple, il se retourne et change de sens, et ça recommence et continue.
Il est libre comme l'air qu'on respire dans les livres. Car "Impossible d'être prisonnier d'un livre." C'est Blaise le poussin masqué qui le dit donc c'est vrai.