Contes norvégiens. Le Château de Soria Moria

« Hutetu ça sent le Chrétien ! » s'exclame le troll du château de Soria Moria en essayant de pénétrer dans son immense cuisine où se restaure un pauvre mousse en compagnie de la princesse qu'il retient prisonnière... À trois, à six, à neuf et même à douze têtes, les trolls rôdent, toujours à l'affût d'un homme à dévorer. Car, dans les contes norvégiens, l'univers viking et l'univers chrétien se superposent. Dans la Norvège des contes, la mort vagabonde sous les traits d'un homme très maigre tenant une cage à oiseau. Elle est si familière qu'un gamin partage sa bière avec elle... Et, dans ce pays si pauvre que les rois ont des fermes pour palais et les paysans pas une chaise sur laquelle s'asseoir, on tutoie les géants et on s'adresse spontanément à la Lune ou au Vent :
« O toi la Lune, O toi la Lune ! Peux-tu me dire le chemin qui mène au château de Soria Moria ?
- Non, répondit la Lune, lorsque j'ai brillé au-dessus de lui un nuage me le cachait... »

Nous vous proposons de géolocaliser la disponibilité du titre sur le site de notre partenaire "Les librairies indépendantes". Au clic sur l'un des liens ci-dessous, vous serez automatiquement redirigé vers ce site pour, si vous le souhaitez, réserver le titre en question et finaliser son achat.