Contes japonais. L'Homme au miroir

« L'homme au miroir » remonte au XVIe siècle, « La princesse affublée d'un bol », « Petit Bonhomme » et « Histoire de chats », au XVIIe siècle. Ces grands classiques de la culture japonaise étaient toujours restés, en France, le domaine réservé des érudits. Avec beaucoup de délicatesse et d'humour, Masahiro Inoue et Monique Sabbah les ont traduits et adaptés tout en gardant leur sens véritable et leur structure.
Voici donc les aventures du pêcheur Urashima Tarô et de la tortue qu'il rejeta à la mer. Pour le remercier, elle le conduisit dans le palais du Roi Dragon : Tout d'abord, elle ouvrit la porte de l'Est. Et ils se retrouvèrent instantanément transportés au coeur du printemps parmi de resplendissantes floraisons de pruniers et de cerisiers. Les longues feuilles enchevêtrées du saule pleureur s'agitaient doucement dans la brise tandis qu'à travers un voile de brouillard se faisait entendre le chant d'un rossignol posté sur l'avancée d'un toit.
« Histoire de chats » raconte ce qui arriva dans la ville de Kyoto lorsqu'on ordonna de libérer tous les chats.
« La princesse affublée d'un bol » est l'histoire d'une jeune fille qui, à la mort de sa mère, se retrouve la tête emprisonnée sous un immense bol en bois.
Enfin, « L'homme au miroir » révèle combien la possession d'un miroir peut se révéler dangereuse pour qui ne sait pas s'en servir ; mais comme d'un mal peut naître un bien...

Vérifiez la disponibilité du livre chez votre libraire habituel (en partenariat avec le site Libraires indépendants).

    Retrouvez également les livres de l’école des loisirs chez

    Drupal 7 Appliance - Powered by TurnKey Linux