À trop presser les nuages

À l’école, on dit de Kady qu’elle est tarée. Gédéon n’est pas loin de le croire, lui aussi. Forcément. Que penser d’une fille qui contemple les flaques d’eau pour y voir un petit bout de monde à l’endroit, qui essaie de marcher à cloche-tête et qui parle à un arbre qu’elle a prénommé Bernard ? Pourtant, Gédéon est intrigué par Kady, il la suit, il l’imite, il lui parle. Et à force, il ne la trouve pas si tarée qu’on le dit. À moins que ce ne soit lui, le taré. Allez savoir.

KADY : Maman dit toujours : « C’est le monde à l’envers. »
GÉDÉON : Et ?
KADY : Ben moi j’aime bien le regarder à l’endroit.
GÉDÉON : Ah. Et pourquoi dans cette flaque en particulier ?
KADY : Ni trop grande ni trop petite. Parfaite pour voir un petit bout de monde. Sinon j’aurais le vertige si je voyais le monde entier à l’endroit. Toute déboussolée. T’imagines, toi, être au bord du monde à l’endroit alors que t’es dans le monde à l’envers ?
GÉDÉON : Ça doit fiche une sacrée trouille.

Vérifiez la disponibilité du livre chez votre libraire habituel (en partenariat avec le site Libraires indépendants).

    Retrouvez également les livres de l’école des loisirs chez

    Drupal 7 Appliance - Powered by TurnKey Linux