Nouveautés printemps 2019

Prix « Sorcières » 1989 Prix « Sorcières » 1989 décerné par L'Association des Libraires Jeunesse (Catégorie : Album) « Prix Sorcière » 1990 Prix « Sorcières » 1991 décerné par l'Association des Libraires Jeunesse Prix « Sorcières » en 1991 Prix Bernard Versele 2003-2004 Prix Bernard Versele 2007 (catégorie 4 chouettes) Prix Bernard Versele 2006 (catégorie 1 chouette) « Prix Sorcières » 2004 Prix Sorcières 2006 Prix Bernard Versele 2007 (Chouette, Catégorie 5) Prix Millepages Jeunesse 2006 (Vincennes) Prix Millepages 2004 « Prix Sorcières » 1993 Prix «Sorcières » en 1996 Prix « Totem roman » 1996 Prix « Tam-Tam/J'aime lire » décerné par le Salon de Montreuil en 1997 « Prix Bernard Versele » 1998 « Prix Sorcières pour les tout-petits » 1998 Prix Bernard Versele Prix des critiques belges (1ère mention), 1998 "Prix Sorcières" 1998 Prix « Lire au College », 1999 Prix "Sorcières" 2000 Prix Janusz Korczak Prix Bernard Versele 2000 Ce livre a reçu le Prix Bernard Versele 2001 Prix Bernard Versele 2001 Grand Prix du livre de jeunesse 2000 - Société des Gens de Lettres Prix « Bernard Versele » 2003-2004 (catégorie 1 Chouette) Prix Alphonse Daudet - Goncourt Jeunesse 2003 Prix Bernard Versele 2006 (catégorie 2 chouettes) Prix Bernard Versele 2009 (catégorie 3 chouettes) "Prix Bernard Versele" 2002 Prix des Mordus du polar en 2012 Ce livre a reçu le prix NRP de Littérature Jeunesse 2015-2016. Pépite du premier album au Salon du livre de la presse jeunesse de Montreuil 2011 Prix des Libraires du Québec 2012 Prix 2013 de la section française d'IBBY Prix Sorcières 2014 dans la catégorie « Romans ados » Prix Bernard Versele 2015 Prix Sorcières 2015 Prix Mille Pages 2013 Prix Sésame 2016 Meilleur roman jeunesse 2014 (Les Etoiles/ Le Parisien Aujourd'hui) Prix Escapages 2017 Prix des Embouquineurs 2016 Prix Livrentête 2017 dans la catégorie « Romans Ados » Grand prix 2016 de littérature dramatique jeunesse (Centre National du Théâtre) Pépite 2016 des lecteurs France Télévisions/Salon du livre et de la presse jeunesse Ce roman a été élu meilleur livre jeunesse de l'année 2014 par le magazine LIRE. Prix du festival Graine de lecteur 2016 Grand Prix de la Société des des Gens de lettres du livre jeunesse 2017 Prix UNICEF 2018 Prix NRP 2017 Prix Ficelle 2018 Élu meilleur livre jeunesse de l'année 2017 par le magazine LIRE
Filtre sélectionné :
11 à 13 ans
prev
Jan. 2019
31 sorties
Fév. 2019
14 sorties
Médium + poche / 9782211239943 / 6.80 € / Disponible

Antoine et Tony n’ont rien prémédité, rien comploté. Ce matin-là, ils ont fait la course sur le chemin du collège. Comme ça, pour s’amuser, pour savoir qui des deux courait le plus vite. Mais au bout du parking, ils n’ont pas ralenti, ni rebroussé chemin, ils ont continué à petites foulées, sans se concerter. La cité s’est éloignée et ils ont envoyé balader leurs soucis et leurs sombres pensées. Pour Tony, la hantise de se faire expulser vers l’Ukraine et d’avoir à quitter la France.
Pour Antoine, la peur de prendre une nouvelle dérouillée parce que son père a envie de passer ses nerfs sur lui. Depuis ce matin où tout a basculé, ils courent côte à côte, en équipe.
Ils se sentent capables de courir pendant des jours, tant qu’il leur restera une once de force. Fatigués mais terriblement vivants.

 

Médium / 9782211234481 / 16.50 € / Disponible

Les douze années de son existence, Corneille les a passées sur l’une des minuscules îles qui composent l’archipel Elizabeth, dans le Massachusetts. Abandonnée à sa naissance sur un bateau laissé à la dérive, Corneille n’a jamais connu personne d’autre que Osh, l’homme qui l’a recueillie puis élevée, et Miss Maggie, leur voisine. Corneille a toujours été curieuse de tout. Lorsqu’une nuit, elle aperçoit la lueur d’un feu de camp par-delà les flots, la jeune fille se met en tête d’en découvrir l’origine. Commence alors une quête qui va la mener bien plus loin encore que tout ce qu’elle aurait pu imaginer, sur les sentiers tortueux et pleins de dangers de son énigmatique passé…

Classiques / 9782211239691 / 5.00 € / A paraître

Quand commence l'Iliade, il y a dix ans que les Grecs occupent le rivage et combattent les Troyens pour la beauté d'une femme et les trésors d'une ville. Mais Achille s'est retiré dans sa baraque : la colère l'emporte, il ne se battra plus. Aussitôt les Troyens descendent dans la plaine, conduits par Hector. Les navires flambent; les boucliers, les lances, les cuirasses de bronze se heurtent terriblement. Ainsi s'accomplit la volonté de Zeus. Ce bruit formidable de bataille et la douleur de qui pleure ses morts, l'Iliade les fait entendre depuis près de trois mille ans.

Classiques / 9782211238489 / 5.00 € / A paraître

De tous les chevaliers qui ont bercé nos rêves d'enfance, les plus prestigieux sont les Chevaliers de la Table ronde, réunis autour du roi Arthur. Dans Le Chevalier au Lion, Chrétien de Troyes raconte les prouesses du plus entreprenant d'entre eux, Yvain, en quête d'aventure et d'amour dans un monde merveilleux, peuplé de dragons, de géants, où sévissent d'étranges et cruelles coutumes. Ce n'est que grâce à l'aide d'un lion, symbole de courage, de loyauté et de noblesse, qu'Yvain peut en venir à bout et, au terme d'un itinéraire initiatique tourmenté, devenir enfin pleinement lui-même.
L'un des plus anciens, des plus grands et des plus émouvants romans de chevalerie dans une version nouvelle qui a su allier rigueur et clarté.

Classiques / 9782211238434 / 5.00 € / A paraître

L'imagination invente le futur, c'est-à-dire qu'elle le découvre. L'imagination n'est donc pas la paresseuse, la rêveuse : elle développe, elle prévoit, elle adapte, elle transforme, elle crée... De tout cela, l'oeuvre de Jules Verne est la preuve, et sans doute est ce la raison qui fait qu'elle est la plus lue dans le monde, après la Bible : elle est la Bible de l'imaginaire, et notre monde en étale les prophéties réalisées.
Toutefois, ce ne sont point ces vérifications qui nous portent vers Jules Verne, mais le mouvement, chez lui, d'une écriture qui alimente inépuisablement son imagination et l'amène, par la seule accumulation des mots, à inventer sans cesse. On le verra dans Vingt mille lieues sous les mers, l'un de ses plus beaux romans, même s'il a fallu, ici, sacrifier quelque peu l'accumulation verbale au profit de la seule aventure. Et puis, est-il situation plus merveilleusement satisfaisante que de disposer d'un petit palais mobile, qui se déplace à volonté dans l'élément que l'on aime, et qui, bravant victorieusement monstres et méchants, vous permet de découvrir, un à un, tous les secrets de l'Océan ?

Médium poche / 9782211230421 / 6.80 € / Disponible

Le professeur d’étruscologie Nils Hazard a plus de facilité à résoudre les énigmes autour de lui que les mystères de la langue étrusque. Grâce à une méthode d’investigation très personnelle – il ne réfléchit pas, ne déduit pas, mais se contente d’imaginer le passé des autres –, il découvre pourquoi l’un de ses étudiants est tourmenté par un tic qui lui déforme le visage. Il retrouve la trace d’un père de famille parti sans laisser d’adresse. Il comprend pourquoi le jeune François s’est mis subitement à bégayer. Si Nils Hazard est devenu un chasseur d’énigmes hors pair, c’est parce qu’il s’est longtemps considéré lui-même comme une énigme. À treize ans, il a percé le mystère d’un rêve qui le hantait depuis ses plus jeunes années et découvert un terrible secret de famille. Nils Hazard a décidé de raconter ce secret à Catherine Roque, l’une de ses étudiantes. Un choix étonnant : fonceuse, brouillonne, championne de tir à l’arbalète, elle a aussi le don de le mettre hors de lui.

Médium poche / 9782211223263 / 6.80 € / Disponible

Au collège Saint-Prix, un professeur a retrouvé son casier forcé et ses copies corrigées avec du sang humain… Avertissement ou mauvaise plaisanterie ? L’inspecteur Berthier charge le chasseur d’énigmes Nils Hazard et sa petite amie Catherine Roque de mener une enquête discrète sur le terrain. Notre étruscologue distingué se fait passer pour le nouveau prof d’histoire-géo, pendant que Catherine se fait embaucher aux cuisines. Nils se retrouve avec 280 suspects sur les bras, dont un directeur à moitié fou, un concierge un peu simplet et tous les lascars de la troisième. Nils sent qu’il doit agir au plus vite. Car un « maniaque du crime » rôde la nuit dans les couloirs du collège, et ses menaces n’ont plus rien d’une plaisanterie.

Médium poche / 9782211237918 / 6.80 € / Disponible

C’est la découverte qu’on attendait depuis des siècles ! Le professeur Nils Hazard a reçu une lettre en provenance d’Italie : en fouillant une tombe de la nécropole de Voltuci, ses étudiants en archéologie ont trouvé un texte gravé sur des tablettes d’argile, moitié en étrusque, moitié en latin. Enfin, la langue étrusque va livrer tous ses secrets ! Nils s’envole pour l’Italie, emmenant avec lui Catherine Roque, sa secrétaire et petite amie. Mais c’est un tout autre secret que révèle la tombe étrusque au fur et à mesure que Nils s’y aventure : couloirs murés, pièges mortels et, pour finir, deux cadavres trop frais pour être étrusques, mais déjà trop vieux pour intéresser la police. La police, peut-être, mais certainement pas notre chasseur d’énigmes, qui se demande qui rôde la nuit autour du chantier, pourquoi on lui vole son matériel, et pourquoi Mateo, l’idiot du village, a l’air terrorisé chaque fois qu’il voit une femme vêtue de noir. « Non, crie-t-il, pas la dame, pas la dame qui tue ! »

Paru en 1993, La dame qui tue tient une place particulière dans la carrière de Marie-Aude Murail : « Je n’ai pas jugé nécessaire de passer mon agrégation d’histoire pour décrire une fouille en pays étrusque. J’ai potassé des bouquins d’archéologie. Je suis allée voir une exposition au Grand Palais. J’ai visité une nécropole étrusque près de Rome : histoire de sentir le grain de la pierre, de voir la lumière entre deux cyprès, d’être étrusque pour quelques secondes. En terminant La dame qui tue, je savais que j’aurais désormais l’audace de parler de n’importe quel milieu, de n’importe quel endroit du monde ». Dans la même série : Dinky rouge sang, L’assassin est au collège

Médium / 9782211239363 / 14.50 € / Disponible Alerte email

On les appelle les EANA : les élèves allophones nouvellement arrivés. Ils viennent d’un peu partout. De Bulgarie, de Turquie, de Corée, d’Angleterre ou, comme Luca, de Roumanie. Ils sont là pour un temps ou pour longtemps. Ils viennent avec leurs histoires, simples ou heurtées. C’est parfois le travail de leurs parents qui les a amenés là, parfois l’absence de travail. Parfois l’espoir, parfois l’absence d’espoir. Ils parlent un français hésitant, dansant, boiteux, drôle. Ils portent des rêves puissants et fragiles, celui de devenir champion de Rubik’s Cube ou virtuose du violon. C’est pour toutes ces raisons qu’ils sont venus en France, à Paris, dans la Ville lumière. Mais la lumière a aussi ses ombres.