Patricia
MacLachlan
Auteur
Patricia MacLachlan a publié de nombreux livres pour enfants et pour adolescents, qui ont tous été accueillis avec un grand enthousiasme par la critique américaine. Elle a reçu la Newberry Medal en 1986. Elle vit à Williamsburg dans le Massachusetts. Elle est née en 1938.
Patricia MacLachlan a publié de nombreux livres pour enfants et pour adolescents, qui ont tous été accueillis avec un grand enthousiasme par la critique américaine. Elle a reçu la Newberry Medal en 1986. Elle vit à Williamsburg dans le Massachusetts. Elle est née en 1938. En savoir plus
VOICI SOPHIE, ELLE A PRESQUE UN AN. PAR PITIÉ GARDEZ-LA. JE REVIENDRAI LA CHERCHER UN JOUR. C'est la fin de l'été. Le grand ferry qui emporte les touristes loin de l'île quitte le petit port. Larkin regarde autour d'elle; sa mère laisse couler quelques larmes, mais Larkin ne s'inquiète pas, elle explique à son ami Lalo que c'est à chaque fois la même chose; sa mère est très sensible aux départs. Byrd, la grand-mère de Larkin refuse ce retour trop facile au train-train quotidien; elle aimerait que quelque chose arrive, et elle n'est pas la seule. De son côté, le père de Larkin, entre son premier whisky qui le rend gai et son deuxième qui le rend triste, fait son numéro de claquettes. Un instant, on croirait que le bonheur est là. Seulement il manque le principal, ce dont personne n'ose parler. Et puis un jour, comme si les prières muettes de Byrd avaient été exaucées, une chose extraordinaire, une vraie surprise arrive. Sur le pas de la porte, la famille stupéfaite découvre un bébé abandonné qui commence par dévisager chacun des grands visages penché sur lui avant de se mettre à pleurer. "Voici Sophie, elle a presque un an. Par pitié gardez-la. Je reviendrai la chercher un jour. Je l'aime.." Le message est assez clair et pour Larkin la vie va enfin changer. Seulement tout n'est pas aussi simple qu'elle le voudrait. Son père la met en garde: s'ils ne peuvent pas faire autrement que garder cette fillette jusqu'au retour de sa mère, il faudra surtout faire attention de ne pas se mettre à l'aimer, la douleur serait trop grande lorsqu'elle repartirait. Les mots qui ont le pouvoir de changer le monde Il est malheureusement impossible de ne pas aimer Sophie, qui sourit à chacun et applaudit les numéros de claquettes du père de Larkin. À mesure que la gaîté emplit à nouveau la maison, Larkin se demande pourquoi elle l'avait si longtemps désertée. Elle pense au bébé que ses parents ont eu l'année passée et qu'ils n'ont pas eu le temps de nommer car il mort quelques heures après sa naissance. Elle se demande pourquoi elle ne l'a jamais vu, elle aimerait lui donner un nom; elle aimerait que ses parents lui en parlent. Mlle Minifred, la bibliothécaire aux amours mystérieuses qui fascine Larkin et Lalo, collectionne les mots prodigieux, ceux qui ont le pouvoir de changer la face du monde, mais Larkin commence à se demander s'il existe des mots pour parler du malheur qui s'est abattu sur sa famille. Sophie, de son côté, prononce ses premières phrases et l'on ne sait trop si c'est pour l'imiter que peu à peu, chacun se met à parler. Patricia Maclachlan signe ici un magnifique roman, plein de tendresse et de douceur. On se laisse emporter, grâce à la magie étrange de ses phrases toutes simples, dans une histoire où l'amitié et l'amour l'emportent sur la tristesse. Chaque personnage est authentique et touchant, si bien qu'en refermant le livre, le lecteur sent que lui aussi, comme la petite Sophie, fait partie de cette famille.
Partager

Laissez-nous votre email pour être prévenu de l'actualité de cet auteur

Bibliographie (titres disponibles)
Bibliographie en tant qu'auteur
Neuf / ISBN : 9782211021906 / 1994 / 8,10 € / Disponible

Ce n'est pas tous les jours facile d'avoir une mère qui accroche des pendentifs en forme d'araignées à ses oreilles, se teint les cheveux en bleu, se promène en bikini à paillettes et en pantalon...

Bibliographie en tant qu'auteur
TitreCollectionAnnéeDisponibilité
Minna joue du violoncelle
Neuf1994Disponible