Aliz Mosonyi | L’école des loisirs, Maison d’Édition Jeunesse
Aliz
Mosonyi
Textes
Aliz Mosonyi est née en 1944. Après avoir étudié la musique, elle a travaillé comme journaliste. Depuis 1973, elle publie des livres pour enfants : des recueils de contes, de la poésie et des pièces de théâtre. Elle a également écrit des pièces radiophoniques et des scénarios de films. "Les contes de l'armoire" est son premier recueil de contes publié en France, suivi des "Contes des magasins".
Aliz Mosonyi est née en 1944. Après avoir étudié la musique, elle a travaillé comme journaliste. Depuis 1973, elle publie des livres pour enfants : des recueils de contes, de la poésie et des pièces de théâtre. Elle a également écrit des pièces radiophoniques et des scénarios de films. "Les contes de l'armoire" est son premier recueil de contes publié en France, suivi des "Contes des magasins". En savoir plus
Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée. Une porte de magasin ou une porte d’armoire qui s’appelait Marie, oui, une porte doit être ouverte ou fermée. Pour dissimuler ou laisser apparaître des torrents de fantaisie et d’insolence, des tempêtes d’humour, d’ironie et de conscience joyeuse, des miracles de jeux de mots et de rebondissements poétiques, des ricochets de rage vitale, des images qui font mouche et qui font jubiler, pour savoir où tout cela se trouve, il faut que cette porte soit ouverte ou fermée. NON. Cette porte a le droit de nêtre ni ouverte, ni fermée. Voici la première des règles d’un code de bonne-conduite-qui-n’existe-pas pour lire les contes d’Aliz Mosonyi, opus d’imaginaires et d’inventions, "Les contes de l’armoire" et "Les contes des magasins". La porte, votre porte, peut n’être ni ouverte ni fermée. Soyons follement généreux, cette porte, avec sa conscience torturée de porte, se doit d’être l’objet de vos hésitations. Toute personne sur le point d’approcher ces contes a l’obligation de se poser des questions sur l’expérience interdite et unique qu’il va connaître, en témoigne Kitty Crowther, leur illustratrice : « Quand j’ai reçu ces contes, je me suis vraiment demandé “ Mais qu’est-ce que ce truc ? ” Je craignais des contes revisités et vides de sens. Je ne les ai pas lu en tant que lectrice mais en tant qu’illustratrice ; cela me paraissait compliqué… Je les ai laissé traîner sur une table. Et de temps en temps je les relisais… En fait ils sont d’une grande évidence. D’une grande beauté. C’est à la lecture orale que je me suis laissée totalement charmer, emporter. Ce sont des contes d’une grande générosité. Parce qu’on peut y mettre des tas d’émotions, des souvenirs lointains. Presque des mémoires anciennes. » Effectivement, l’effet poupée gigogne vous impose de devenir vous-même créateur de tout ce que vous souhaitez mettre derrière cette porte. Un peu comme un livre dont vous seriez le héros. Un peu comme si ouvrir la boite de pandore sur cette prouesse débridée et totalement hors contrôle vous permettait d’oublier toutes vos inhibitions, vos interdits et les mots rangés pour devenir un inconnu : « Beaucoup de ces contes de l’armoire ou des magasins sont des sortes d’énigmes zen, des koâns pour enfants, précise Eva Almassy, la traductrice de ces recueils. "Ils ne sont tout simplement pas finis. Ils s’arrêtent d’un coup, et le lecteur – jeune ou adulte – partagera et parachèvera mon travail de traduction, comme le travail d’auteur d’Aliz Mosonyi. Créatifs et récréatifs, ainsi sont ces contes, leur puissante poésie n’a pas toujours sa source dans les mots eux-mêmes mais dans leur manque. » Ces hallucinations insurgées sont ce qui reste quand il n’y a plus rien. Notre fidélité à nos amours, à nos idées et à nos souvenirs, ce temps que nous recréons. Aliz Mosonyi nous fait « des listes », elle remplit « notre bloc-notes personnel, notre liste d’achats », comme le souligne Eva Almassy, des recensions qui nous offrent des pistes d’évasion mais surtout qui nous rendent vivants. Réside ici la deuxième règle de ce code qui n’existe pas, il vous faut bâtir votre propre monde étrillé fantastiquement par votre puissance rêveuse, inspirez-soufflez bien, et devenez John Malkovitch : « Pour la traduction, poursuit Eva Almassy, j’avais donc cette porte cachée qui s’ouvrait sur un autre univers, une porte à la 'Dans la peau de John Malkovitch', il suffisait d’entrer dans lesprit d’Aliz Mosonyi, et de me réjouir de cette excursion. » C’est la clé du monde créé par cette Transformatrice de Mots pour ouvrir cette boîte à interdits et possibles; l’intuition, la concentration, « aller puiser dans (s)es archives intérieures, trouver des références slaves, se laisser aller au non-sens, mettre ce que l’on veut dans l’armoire », c’est la clé de l’univers imagé crée par la Transformatrice d’Images. La vôtre sera votre langage impétueux, la part de votre enfance gardée précieusement dans un coin, votre mémoire et vos impatiences, votre réserve de résistance. Rien n’est plus dangereux et dissident que cela. Et c’est à l’intérieur de vous, ça vit, ça se nourrit, ça grossit, parfois ça s’étouffe et se résigne, parfois ça espère et explose, c’est enfoui ou visible, conscient ou inconscient, ça s’appelle l’esprit. Règle numéro trois de ce code qui n’existe pas. Ne vendez jamais votre esprit, ne laissez personne le contrôler, ne l’abandonnez pas comme un chien sur une aire d’autoroute, cultivez-le. Pour cela, faites comme vous le voulez, la liberté est à vous, mais les portes sont ouvertes, ne l’oubliez pas, vous n’êtes pas tout seul. Aliz et ses petites merveilles vous offrent la possibilité de nourrir vos objets secrets renfermés derrière votre porte ouverte ou fermée, de perdre un peu la boussole du pauvre réel pour voyager vers des mondes parallèles de poésie pensante.
Partager

Laissez-nous votre email pour être prévenu de l'actualité de cet auteur

Bibliographie (titres disponibles)
Bibliographie en tant qu'auteur⋅rice
Neuf / ISBN : 9782211081436 / 2006 / 9,50 € / Disponible

Il était une fois une armoire qui s'appelait Marie, une armoire toute simple d'apparence, avec un prénom commun et des choses rangées à l'intérieur. Une armoire comme toutes les armoires, dans...

Bibliographie en tant qu'auteur⋅rice
TitreCollectionAnnéeDisponibilité
Contes de l'armoire (Les)
Neuf2006Disponible